Archive | 10 juillet 2011

Kate Hudson est maman !

Kate Hudson est maman ! L’actrice et son compagnon Matthew Bellamy, depuis le printemps 2010, sont les heureux parents d’un petit garçon, en pleine forme, né à Los Angeles dans la soirée du samedi 9 juillet. L’information a été confirmée par le représentant de Kate Hudson. Il s’agit du premier enfant du couple et du second petit garçon pour l’actrice !

Déjà maman d’un petit Ryder, 7 ans, né de sa relation avec son ex-mari, Chris Robinson, Kate Hudson accueille un second fils ! Après un début de grossesse difficile, l’actrice et son fiancé avaient préparé, comme il se doit, l’arrivée de bébé : nouvelle maison et baby-shower !

On ne doute pas que les deux grands-mères, Goldie Hawn, mère de Kate et la maman de Matthew, dont il est très proche, sauront parfaitement chouchouter ce nouveau né !

Félicitations aux parents pour cette excellente nouvelle ! Nous n’attendons plus que la révélation du prénom de ce petit garçon, peut-être future star du cinéma comme maman ou du rock comme son papa !

Victoria Beckham est maman pour la quatrième fois !

Et de 4 !

Victoria Beckham, 37 ans, vient de donner naissance à son quatrième enfant et à sa première fille !

Le trésor est né ce dimanche 10 juillet, à 7h55 heure locale au fameux Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles et pèse 3,45 kilos. Si la star, qui dévoilait récemment son joli ventre rond, et son époux, David Beckham, sont déjà les heureux parents de Brooklyn, 12 ans, Romeo, qui aura 9 ans en septembre prochain et Cruz, 6 ans, la joie d’accueillir un nouvel enfant dans le clan Beckham (et une fille qui plus est) n’en reste pas moins immense !

Le porte-parole de la star a annoncé que la famille se portait à merveille.

Une immense joie pour Victoria Beckham, styliste de métier, qui attendait d’avoir une fille depuis des années.

Si elle ne sera donc plus la seule à passer du temps dans la salle de bains, elle ne compte pas pour autant délaisser ses garçons qui lui apportent tant de joie.

Fière de sa famille, l’ancienne chanteuse des Spice Girls a déclaré au célèbre WWD qu’elle aimait que les petites filles ressemblent à des petites filles (un tacle pour Shiloh ?)… Nul doute donc que la nouvelle fille des Beckham, dont le prénom n’a pas été dévoilé, sera l’une des mini-stars les plus stylées du monde.
Attention Suri, car il va bientôt falloir compter sur l’arrivée d’une nouvelle poupée au dressing qui vaut des millions ! Et on vous rassure, l’armoire de la petite fille est déjà pleine à craquer !

L’immense danseur et chorégraphe Roland Petit est mort

Le chorégraphe Roland Petit est décédé ce dimanche 10 juillet à Genève. L’immense artiste, créateur de plus d’une centaine de ballets, est mort à l’âge de 87 ans dans la ville suisse où il vivait depuis une dizaine d’années, nous apprend l’AFP.

Né le 14 janvier 1924 à Villemomble (Seine Saint-Denis) d’une mère italienne et d’un père cafetier aux Halles, il était le fils de Rose Repetto, fondatrice de la fameuse marque de chaussons et chaussures que l’on connaît bien.

A l’automne dernier, il était revenu à l’Opéra de Paris avec trois de ses plus célèbres ballets, Le Rendez-vous, Le Loup et Le Jeune homme et la mort, créés dans les années 50.

Le chorégraphe et danseur, formé à l’Opéra de Paris à l’âge de 9 ans, était entré dans le corps de ballet en 1940. Quelques années plus tard, à l’âge de 20 ans, il décide de quitter la prestigieuse institution pour fonder ses propres ballets. Avec l’aide de son père, il monte les Ballets des Champs-Élysées, puis, les Ballets de Paris, au Théâtre Marigny. Ce sera l’occasion de collaborer avec d’immenses artistes, écrivains, metteurs en scène ou encore danseurs et comédiens.

Les Demoiselles de la nuit, Le Jeune Homme et la mort et Carmen, avec Renée Jeanmaire rebaptisée Zizi (qui deviendra sa femme en 1954), sont autant de ballets qui ont marqué l’histoire de la danse. Roland Petit laisse derrière lui une oeuvre immense.

Il a collaboré avec Serge Gainsbourg et Yves Saint-Laurent, et a participé à plusieurs oeuvres cinématographiques, en France, comme à Hollywood, où il a tourné entre autres Daddy long legs (avec Fred Astaire et Leslie Caron) en 1954 et Anything Goes (avec Zizi Jeanmaire et Bing Crosby) en 1955.

En 1965, il monte Notre-Dame de Paris sur une musique de Maurice Jarre et son talent lui a fait faire le tour du monde. Il est le fondateur du Ballet de Marseille, qu’il dirigera pendant vingt-six ans.

Assassinat du chanteur argentin Facundo Cabral: L’Amérique latine bouleversée…

Grand affabulateur, troubadour de la pampa, artiste singulier et libre… Les hommages affluent en Amérique latine, à la suite de la mort tragique du chanteur argentin Facundo Cabral, assassiné le 9 juillet au Guatemala. Il laisse derrière lui un immense patrimoine musical, tandis que l’Amérique latine pleure la disparition de ce grand artiste.
Facunda Cabral se rendait à l’aube à l’aéroport du Guatemala pour aller au Nicaragua, quand son véhicule a été mitraillé par des hommes non indentifiés. Chanteur engagé et pacifiste, il a succombé aux tirs de fusils d’assaut à l’âge de 74 ans.

Les autorités du Guatemala ont indiqué que le convoi dans lequel voyageait le chanteur Facundo Cabral avait été la cible d’une embuscade planifiée, a rapporté RFI. Selon le président du Guatemala, pays où le taux de criminalité est l’un des plus élevés d’Amérique latine, la cible de l’attaque était l’impresario du chanteur, qui conduisait la voiture. Un autre véhicule dans lequel avaient pris place les gardes du corps de l’artiste a reçu environ 25 balles, mais personne n’a été blessé. Une mort violente pour un homme distingué en 1996 par l’Unesco de Messager mondial de la paix…

C’est avec la chanson No soy de qui ni soy de alla (Je ne suis ni d’ici, ni d’ailleurs) dans les années 1970 qu’a explosé la popularité de Facundo Cabral. Nomade qui disait avoir visité 150 pays, il se décrivait comme un homme sans frontières, d’après les dires d’un autre chanteur argentin, Jairo.

« C’était l’un de ces types irrévérencieux qui font des choses que tu as toujours rêvé de faire, mais que tu ne feras jamais, » a résumé Tarrago Ros, une des figures du chamamé, musique traditionnelle d’Argentine.

Homme de paix, il n’est pas né sous les meilleurs auspices dans la province de Buenos Aires, avec l’abandon par son père de sa mère et de ses cinq frères et soeurs. Cela ne l’empêche pas d’entrer déjà dans l’histoire à 9 ans, quand il arrive à aller parler au président Juan Peron et son épouse Eva, pour demander du travail. Un geste inconscient mais qui porte ses fruits. Bien plus tard, en 1976, poursuivi par la dictature militaire, il s’exile au Mexique où il continue de se produire. Par ailleurs, il a écrit une dizaine de livres dont un recueil d’entretien avec l’écrivain argentin Jorge Luis Borges.

La mort, Facundo Cabral l’avait envisagée, mais à sa façon, comme « un espace magique« , ajoute Tarrago Ros. Il ne voulait pas qu’on le pleure quand il songeait à cette éventualité : « Pleurer, parce que quelqu’un est mort, c’est manquer de respect pour la vie. » Il ne pourra cependant pas contenir les larmes de l’Amérique latine et de tous les amateurs de sa musique.

Rosie, Adriana, Lily, les bombes de Victoria’s Secret explosent de sex-appeal

Elles s’appellent Adriana, Marisa, ou encore Candice et Rosie et vont vous faire vibrer avec leurs corps de rêve.

Les bombes de la maison Victoria’s Secret reviennent pour présenter leurs dessous sexy et elles ont décidé de vous titiller avec leurs poses qui en disent long.

Candice Swanepoel adopte les pièces ultra-sexy pour dévoiler son corps de déesse. En imprimé animal ou en lingerie noire et brillante, la belle Sud-Africaine met la barre haut…

Adriana Lima, elle, met son regard captivant au service de son sex-appeal. Sous-vêtements colorés ou push-up léopard font d’elle une concurrente sérieuse à l’élection de la fille la plus sexy de ce samedi 9 juillet. Attention… la température grimpe…

Rosie Huntington, la bombe de Transformers 3, Lily Aldridge, la jeune mariée torride ou encore Marisa Miller, explosive en lingerie blanche, mettent le paquet pour être remarquées.