Comment soigner une ampoule : 5 astuces simples et rapides

L’ampoule ou phlyctène apparaît quand les premières couches de l’épiderme sont endommagées. Cela mène à une sensation de brûlure et une cloque sur les orteils, talons ou voûte plantaire. En général, ce mécanisme de défense de la peau survient en cas de frottements répétés et rapides liés à une activité (sport, randonnée, etc.), un hallux valgus ou le port de chaussures neuves ou étroites. En fait, cela permet de faire tampon pour protéger la peau. Bien sûr, il est généralement conseillé de la laisser guérir seule. Cependant, les terminaisons nerveuses sensibles activées par les frictions répétées laissent des sensations gênantes et inconfortables. Alors, si l’ampoule est très douloureuse et infectée ou que l’on ne peut pas changer de chaussures et éviter l’activité qui l’a formée, alors on n’a pas d’autre choix que d’agir pour réduire le temps de guérison.  Voici comment soigner une ampoule rapidement, efficacement et naturellement selon grand-mère.

Bon à savoir : Mieux vaut prévenir que guérir en utilisant des astuces préventives qui éviteront les frottements !

1) Pour soigner une ampoule, faut-il percer ou pas percer ?

Mieux vaut la laisser intacte si possible et désinfecter si elle se perce seule ! Si néanmoins la peau est irritée et la sensation de douleur trop forte, il est possible de percer en respectant quelques règles. Tout d’abord, on désinfecte tout avant et après le perçage : main, aiguille (à stériliser soigneusement) et peau. Ensuite, on perce avec son aiguille stérilisée de côté et non sur le milieu pour mieux drainer le liquide clair. Surtout, ne retirez pas la peau décollée qui protège l’ampoule même si c’est tentant… Sinon, la peau sera à vif et prendra plus de temps à cicatriser ! Puis, désinfectez bien vos petits bobos avec un produit antiseptique et asséchant (bétadine).

Parfois, certains injectent de l’alcool à 70° dans l’ampoule pour l’assécher et durcir la peau pendant la nuit. D’autres encore trempent un fil dans de l’alcool qu’ils font passer dans l’ampoule et retirent au petit matin.

2) Le gel d’aloe vera, le remède qui va soulager et soigner une ampoule

Cette plante va cicatriser, adoucir et soigner rapidement une ampoule douloureuse percée ou non. Bien sûr, on lui connaît un fort pouvoir hydratant. Néanmoins, c’est aussi un excellent régénérant cellulaire qui soigne la cloque remplie de liquide. Vous pouvez l’utiliser seul sur une compresse ou lui ajouter quelques gouttes d’huile essentielle pour combattre le risque d’infection. Pure ou diluée dans ce gel, l’huile essentielle d’arbre à thé est cicatrisante et désinfectante. Sinon, il y a aussi l’huile essentielle de lavande et ici, toutes les différentes lavandes peuvent être utilisées ou presque ! En effet, il y a la lavande fine (antalgique, cicatrisante, antiseptique et régénérante cellulaire), la lavande aspic (antibactérienne, antalgique, cicatrisante et anti-inflammatoire) et la lavande vraie (calmante, anti-infectieuse et cicatrisante).

3) L’argile verte ou blanche, très efficace pour soigner une ampoule

Ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et hémostatiques sont un gros avantage pour soigner une ampoule. En plus, on peut aussi l’utiliser en prévention sur les zones de frottement quand on a des chaussures neuves. Pour traiter l’ampoule irritée et infectée et soulager la douleur, vous pouvez aussi vous tourner vers les cataplasmes d’argile en couche épaisse sous des compresses. Remplacez régulièrement votre cataplasme sec par un cataplasme humide pour renouveler son efficacité. (Il fonctionne moins bien une fois sec.). Puis continuez jusqu’à la disparition de la douleur.

4) Les ingrédients de cuisine pour soigner une ampoule douloureuse

Si vous n’avez pas grand-chose sous la main, ne paniquez pas ! Même sans être très équipé, on peut facilement traiter la couche superficielle de la peau avec des ingrédients du placard. Par exemple, l’oignon est un cicatrisant naturel qui va atténuer la douleur et calmer efficacement l’ampoule. Si elle est très petite, utilisez la peau fine entre deux tranches d’oignon et maintenez-la avec un pansement basique. Sinon, utilisez une gaze ou un sparadrap. Répétez matin et soir pour éviter les infections cutanées. Aussi, vous pouvez désinfecter l’ampoule deux fois par jour avec du vinaigre blanc (antiseptique naturel) ou du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau (50/50). Ce dernier est excellent pour cicatriser les blessures et son acide acétique lui confère un pouvoir désinfectant puissant pour prévenir les risques d’infection.

5) Des bains de pieds pour apaiser et avoir une cicatrisation encore plus rapide

Un bain de pieds d’un quart d’heure ou plus va adoucir la peau et faciliter la guérison ! Tout d’abord, il y a l’avoine connue depuis l’Antiquité pour ses vertus adoucissantes, anti-démangeaisons et utiles pour aider à guérir les infections cutanées. Ici, faites infuser les flocons d’avoine pendant une heure avant de faire bouillir et laisser refroidir pour y baigner les pieds. On peut procéder de la même façon avec des feuilles de sauge fraîches (cicatrisantes et anti-infectieuses). Enfin, faites un bain de bicarbonate ou d’eau salée pour désinfecter l’ampoule, accélérer le processus de renouvellement cellulaire et la faire sécher plus rapidement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.