4 astuces pour ne pas abîmer ses cheveux avec son lisseur

Les fers à lisser sont très décriés pour les effets de la chaleur des plaques lissantes sur les cheveux. Pourtant, de nombreuses personnes ne pourraient pas se passer de cette technologie. En effet, cela permet d’avoir les cheveux lissés en un rien de temps. D’autres techniques comme utiliser un kardoune fonctionnent aussi bien. Cependant, elles ne permettent pas d’avoir un effet aussi immédiat et sont donc jugées moins pratiques au quotidien. Heureusement, on peut tout à fait utiliser un lisseur sans abîmer ses cheveux ! Il suffit juste de bien utiliser son appareil et de protéger les cheveux en amont.

1) Pour ne pas abîmer ses cheveux, il faut avant tout un lisseur de qualité

Le revêtement des plaques a toute son importance dans la qualité du produit. Souvent, les lisseurs bas de gamme ont un revêtement en ferraille recouvert d’un fin revêtement de céramique qui s’effrite avec le temps et les utilisations. Du coup, ils sont vite bons pour la poubelle, car une fois la céramique usée, on se brûle les cheveux avec ce qu’il y a dessous ! C’est pour cela qu’il faut au minimum opter pour des plaques 100% en céramique. En plus, elle répartit mieux la chaleur sur les plaques et favorise la glisse des plaques sur la fibre capillaire. Le titane est aussi un bon matériau résistant et puissant, mais à éviter sur les cheveux colorés et abîmés. Au contraire, la tourmaline est une pierre semi-précieuse efficace au moment du lissage qui prendra plus soin des cheveux secs, frisés, colorés et sujets à l’électricité statique.

Si vous vous lissez quotidiennement les cheveux ou que comme nous vous avez peur de les abîmer même avec peu d’utilisations, mieux vaut se tourner vers des marques de qualité professionnelle. Par exemple, Grand-Mère utilise le modèle Nina de MadameParis qui a des plaques en céramiques et ioniques permettant un lissage encore plus rapide, durable et très efficace en un passage. Cela a toute son importance pour limiter le temps d’utilisation d’un appareil chaud sur les cheveux, moins les abîmer et les rendre plus doux et brillants. Léger, fin et pratique avec la taille parfaite de son cordon et ses accessoires (peigne, pinces pour séparer les cheveux, gants protecteurs de chaleur, etc.), il a aussi un affichage précis de la température qui chauffe quasi instantanément jusqu’à la température choisie. Surtout, ne prenez pas un appareil où vous ne pouvez pas contrôler la température !

2) Les bons gestes avec le lisseur pour ne pas abîmer ses cheveux

Bien évidemment, le fait d’utiliser abusivement l’appareil risque de causer des dommages irréversibles avec le temps. Ainsi, mieux vaut limiter l’utilisation trop régulière des plaques lissantes. Encore une fois, si vous utilisez un bon appareil, il laissera les cheveux plus durablement lisses ! Pour la même raison, mieux vaut ne pas rester trop longtemps sur une même section de cheveux. Pour l’éviter, faites des séparations dans vos cheveux et lissez des mèches plus petites. En effet, on a souvent tendance à faire des mèches plus grosses pour aller plus vite. Or, ça oblige à repasser plusieurs fois et c’est là que l’on risque le plus d’abîmer ses cheveux avec le lisseur ! Et surtout, peignez bien avant de lisser ni trop rapidement ni trop lentement en étirant chaque mèche.

Enfin, évitez de mettre machinalement la température la plus haute pour aller plus vite, ce n’est pas forcément plus efficace ! Choisissez la bonne température pour bien lisser suivant les besoins de vos cheveux :

  • 180°C ou moins pour les cheveux fins, abîmés, cassants ou raides et les cheveux courts
  • Entre 180°C et 210°C pour les cheveux normaux, ondulés ou bouclés
  • Et entre 210°C et 235°C pour les cheveux épais, frisés et crépus.

3) Protéger ses cheveux avant de passer le lisseur pour ne pas les abîmer

Certes, on peut utiliser des masques très nourrissants ou faire des bains d’huile sur ses cheveux pour les réparer. Mais une fois cassé ou fourchu, un cheveu ne se répare pas… il faut donc couper ! Alors, mieux vaut les protéger de la chaleur en amont pour éviter d’avoir les cheveux comme de la paille. Pour ce faire, pas besoin de produits chimiques siliconés. Vous pouvez essayer certaines huiles végétales et beurres seuls ou mélangés à vos produits coiffants faits maison. Ici, on peut citer quelques protecteurs de chaleur naturels : beurre de karité ou cupuacu et les huiles comme l’huile d’argan, de pépins de raisins, d’olive, de coco, de noix de macadamia, d’avocat ou de tournesol.

4) Un soin thermo-protecteur maison pour protéger les écailles du cheveux

Pour faire un protecteur de chaleur maison, il vous faut :

  • 90 ml d’eau aromatisée de pamplemousse (pour diluer et pour l’odeur)
  • 2,5 ml de céramides végétales (gaine et protège de la déshydratation)
  • 3,5 ml de kératin protect (thermo-protecteur qui apporte brillance et douceur)
  • 0,5 ml de protéines de soie (hydrate et adoucit)
  • 18 gouttes de conservateur cosgard

Les étapes :

Dans un vaporisateur, mélangez l’eau aromatisée avec les céramides végétales. Ensuite, ajoutez vos autres ingrédients et c’est prêt ! Ce produit se conserve 3 mois et permet de lisser les cheveux avec le lisseur sans les abîmer et sans les alourdir. Il peut s’utiliser sur cheveux secs ou sur cheveux mouillés et fonctionne donc aussi pour d’autres appareils chauffants tels que le sèche-cheveux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.