Archive | 16 avril 2018

Quelle est l’origine de l’expression « faire chou blanc » ?

faire chou blanc

« Faire chou blanc » consiste à ne pas réussir, essuyer un échec. Deux hypothèses existent quant à son origine.

Elles considèrent toutes les deux que « chou blanc » vient d’un « coup blanc », mais pas le même. Le première explication semble la plus probable. Au 16ème siècle le jeu de quilles était très apprécié. Or dans le Berry, un coup se disait un « choup ». Quand un des joueurs ratait la quille, ou bien ne marquait aucun point, on disait qu’il avait fait un « coup blanc », c’est à dire un « choup blanc » en langage berrichon.

Cette explication semble plus pertinente que la seconde selon laquelle le « coup blanc » serait celui qui désigne un coup de feu. En effet les anciennes armes à feu produisaient une fumée blanche lors de chaque tir. Car même si la cible n’était pas atteinte une fumée blanche s’en échappait.

Publicités

Recette : petits pots de chocolat à l’orange et biscuits

Crème au chocolat

Découvrez ce délicieux dessert au chocolat, aux écorces d’orange et aux biscuits. Une recette gourmande pour terminer le repas en beauté !

Recette de Grand-mère

Pour 6 personnes – Préparation : 20 min – Cuisson : 5 min – Repos : 24 heures

  1. Tailler l’écorce d’orange en petits morceaux.
  2. Concasser les biscuits.
  3. Clarifier les œufs, conserver les jaunes et les blancs.
  4. Dans une casserole, déposer le chocolat en morceaux, le lait, le sucre et la crème. Faire fondre au bain-marie. Hors du feu, incorporer les jaunes d’œufs. Laisser refroidir.
  5. Battre les blancs d’œufs en neige ferme jusqu’à ce qu’ils tiennent aux branches du fouet, les incorporer délicatement au contenu de la casserole.
  6. Au fond de 6 petits pots, répartir les biscuits et l’écorce d’orange. Verser le contenu de la casserole. Couvrir de film alimentaire et placer au réfrigérateur 24 heures.
  7. Déguster !

Ingrédients

  • 300 g de chocolat noir
  • 6 biscuits de type Shorbread (biscuits anglais)
  • 30 g d’écorces d’oranges confites
  • 20 cl de lait
  • 2 œufs
  • 5 cl de crème liquide entière (30% de matière grasse)
  • 2 c. à soupe de sucre semoule

Équipement

  • Une casserole
  • Des petits pots

3 façons d’utiliser l’oignon pour soigner le rhume

Femme qui a un rhume.

L’oignon, l’allié idéal pour lutter contre le rhume !

Loin d’être une simple plante potagère, l’oignon est doté de propriétés naturelles particulièrement appréciables pour prévenir et soulager le rhume.

La recette de grand-mère incontournable : la soupe à l’oignon

Non seulement cette soupe aide à soulager le rhume, mais de plus elle remonte le moral. En suivant à la lettre la recette de nos grands-mères, on pourra déguster un plat délicieux et efficace pour fluidifier les mucus. Hachez 7 oignons assez gros, et faites-les fondre dans une casserole avec du beurre. Ajoutez-y 2 gousses d’ail ainsi que 2 c. à soupe de farine. Dès que la farine se colore, versez 1 l de bouillon déjà chaud, puis laissez mijoter 15 minutes environ. Vous pouvez agrémenter le tout d’une petite branche de laurier pour le goût. Comme accompagnement, vous pouvez disposer quelques tranches de pain au four, sur lesquelles vous aurez préalablement ajouté 50 g de fromage râpé. Laissez gratiner quelques minutes avant de les servir avec la soupe à l’oignon.

Pour la nuit : un oignon à son chevet

Coupez un oignon cru en deux et placez les deux moitiés sur votre table de nuit avant de dormir. Au cours de la nuit, l’action de l’oignon sur le système respiratoire devrait soulager efficacement le rhume. Changez d’oignon chaque nuit.

Un sirop maison à base d’oignon

Cette préparation permettra d’apprécier un sirop naturel contre le rhume et la toux. Prenez une tranche d’oignon que vous recouvrez d’une couche de miel. Laissez imbiber durant quelques heures, avant d’écraser le tout dans du lait ou de l’eau. Après filtrage, vous pouvez prendre 1 c. à soupe de ce mélange jusqu’à 4 fois par jour. Une consommation trop élevée peut provoquer des irritations gastriques.

Emmanuel Macron main dans la main avec Brigitte, coquette en cuir et jeans

Le président de la République Emmanuel Macron et sa femme la première dame Brigitte Macron arrivent au palais de Chaillot, à Paris, France, le 15 avril 2018. Le président de la République est l'invité de BFMTV, RMC et Mediapart pour une grande interview en direct par les journalistes Jean-Jacques Bourdin, pour BFMTV et RMC, et Edwy Plenel, directeur de Mediapart. © Dominique Jacovides/Bestimage

Dimanche, le président de la République donnait une grande interview télévisée, un événement médiatique qui marquait, en quelque sorte, le premier anniversaire de son arrivée à l’Elysée. Souriant, Emmanuel Macron est arrivé à l’enregistrement au côté de son épouse Brigitte, toujours aussi élégante.

Après son passage au journal télévisé de 13h sur TF1, où il a été accueilli jeudi 12 avril 2018 à Berd’huis par Jean-Pierre Pernaut afin de répondre aux « questions que se posent les Français » (6,40 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie), Emmanuel Macron a donné dimanche 15 avril une grande interview menée au palais Chaillot par les journalistes Jean-Jacques Bourdin (BFMTV et RMC) et Edwy Plenel (Mediapart) afin de s’exprimer sur la politique qu’il mène depuis un an.

Vêtu d’un costume marine, Emmanuel Macron est arrivé sur place au côté de son épouse Brigitte. La première dame, qui a fêté ses 65 ans le 13 avril, était chic en jeans, chemisier blanc, veste en cuir, très élancée dans une paire d’escarpins noirs. Main dans la main, le couple présidentiel a descendu les marches du palais Chaillot avant de saluer Alain Weill (président du groupe NextRadioTV) et Hervé Béroud, directeur de la rédaction de BFMTV.

Durant 2h40, le président de la République a évoqué lors d’un entretien parfois électrique les frappes menées en Syrie, la grève SNCF, les réformes économiques et sociales ou bien encore la suppression partielle de l’ISF. « J’entends toutes les colères« , mais « il n’y a pas tant que cela » une « coagulation des mécontentements« , a-t-il affirmé. Évoquant la grève en pointillés des cheminots, Emmanuel Macron s’est montré ferme. « C’est une colère que je comprends, que je respecte mais qui est liée à une décision que nous prenons, que j’assume, une réforme que nous mènerons jusqu’au bout« , a-t-il ajouté.

Au sujet de la Syrie, l’homme politique a affirmé que la France « n’avait pas déclaré la guerre au régime » de Bachar al-Assad, expliquant qu’il voulait désormais « convaincre » les Russes et les Turcs de venir à la table des négociations et qu’il souhaitait « parler avec tout le monde » de cet épineux dossier. Il a par ailleurs déclaré qu’il avait « convaincu » le président américain Donald Trump de garder ses troupes en Syrie. Une affirmation contredite dimanche par la Maison Blanche, qui a assuré au contraire que les forces américaines déployées en Syrie rentreront « dès que possible » aux États-Unis.

Épinard : un aliment riche en potassium et en calcium

Grâce à leur forte teneur en calcium, potassium et différentes vitamines, les épinards sont bénéfiques pour la santé. Ce légume pauvre en calories peut de plus être cuisiné de nombreuses façons.

L’épinard : un légume riche en potassium et en calcium

Les épinards sont très riches en calcium (99 mg pour 100 g) et en potassium (558 mg pour 100 g). Ils contiennent également des provitamines A, des vitamines B9, K et C, ainsi que d’autres composés antioxydants. Manger des épinards est donc très bon pour la santé, notamment pour prévenir les cancers. Ce légume apporte aussi du fer (2,7 mg pour 100 g), mais il faut savoir que le fer contenu dans les végétaux est mal assimilé par notre organisme. Pour les femmes enceintes, consommer des épinards apporte aussi des folates nécessaires au développement du fœtus.

Les épinards : un légume savoureux pauvre en calories

Les épinards ont à tort mauvaise réputation, notamment auprès des enfants. Ils peuvent pourtant être cuisinés de différentes manières pour en faire des plats délicieux. Vous pouvez en effet les consommer en salade, en omelette, en quiche, en gratin, en purée… Comme l’épinard est très peu calorique (seulement 23 calories pour 100 g), c’est un ingrédient idéal des régimes. Attention, cependant, si vous voulez en préparer à votre tout-petit : il s’agit d’un légume à feuilles, qui peut donc contenir des nitrates et des résidus de produits chimiques. Par conséquent, n’hésitez pas à choisir des épinards biologiques.

Yoga ou tai-chi : les différences

Yoga, qi gong et tai-chi-chuan sont des méthodes douces permettant de conserver souplesse et équilibre, mais aussi de rester en forme. Elles ne doivent pas être confondues, car chacune d’entre elles possède ses propres spécificités.

Yoga : favoriser la concentration

Le yoga associe travail respiratoire et postures. Il implique une grande concentration qui nécessite l’apprentissage de la maîtrise de l’esprit. Bien maîtriser son souffle permet de libérer son esprit. Ainsi, le yoga est indispensable pour retrouver l’apaisement, mais aussi améliorer la souplesse, entretenir sa musculature. La pratique du yoga apporte de nombreux bienfaits, à savoir : – évacuer le stress et y être plus résistant, – améliorer la concentration, – retrouver un sommeil de qualité, – apporter plus de confort aux personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable, – diminuer les douleurs d’origine diverses. Le yoga peut être pratiqué par tout type de public, y compris par les futures mamans, les enfants et les séniors.

Qi gong : retrouver son dynamisme

Le Qi gong permet de retrouver l’énergie perdue en débloquant les méridiens par des mouvements précis, lents et gracieux. Les avantages du Qi gong sont nombreux, car cette discipline permet de : – débloquer les tensions, – dérouiller les articulations, – retrouver une bonne maîtrise de soi, – lutter contre la perte de mémoire, – retarder le vieillissement, – retrouver un corps souple, – favoriser la digestion. Il est reconnu que le Qi gong permet également d’améliorer la qualité auditive et l’acuité visuelle, mais aussi d’être moins angoissé. Accessible à tous les publics, le Qi gong ne présente aucune contre-indication.

Tai-chi-chuan : canaliser l’énergie

Le Tai-chi-chuan est une discipline qui associe contrôle de la respiration et gestes lents. Une séance de Tai-chi-chuan ressemble à s’y méprendre à de la chorégraphie. Son principe repose sur l’enchaînement de mouvements déliés effectués autour du centre de gravité. Le Tai-chi-chuan exige une grande concentration et une bonne maîtrise de son corps. Il apporte de réels bienfaits sur le corps et l’esprit, à savoir : – aide à canaliser son énergie, – améliore la souplesse, – permet d’avoir plus d’équilibre, – retarde les méfaits du vieillissement, – augmente l’assurance personnelle. Avant de s’inscrire à un cours de Tai-chi-chuan, il est indispensable de demander un certificat médical à son médecin. Certains problèmes de santé peuvent interdire sa pratique.

 

ENVOL VERS L’AVENIR

Dans une carte aux trésors

J’étudierais ton corps

En remontant vers le nord

Pour un bonheur dans chaque port

Dans la chaleur de ton coeur

J’étudierais cette douceur

Car elle lève toutes mes peurs

Et m’inonde d’une profonde lueur

Dans la clarté de tes yeux

J’étudierais tous ces lieux

Car le soleil dans ces doux cieux

Ouvre la route de tous ces feux

Dans la fraîcheur de ton sourire

J’étudierais sans mot dire

Ces pensées remplies de désirs

Qui m’emportent vers l’avenir