Johnny Hallyday : Garde à vue pour son manager Sébastien Farran

Johnny Hallyday et sa femme Laeticia quittent leur hôtel en compagnie de Sébastien Farran et du père de Laeticia, André Boudou à Miami, le 12 mai 2014.

Coup dur pour le manager de Johnny Hallyday. Après des années d’accusations lancées sur les réseaux sociaux, JoeyStarr a porté plainte contre Sébastien Farran. Il est entendu par la police dans le cadre d’une garde à vue.

Manager de Johnny Hallyday de 2012 à sa mort en décembre 2017, Sébastien Farran a accompagné sa renaissance blues et rock’n’roll. Avant de s’occuper de l’idole des jeunes, Farran s’était fait un nom avec un duo culte : Suprême NTM. C’est peu dire que le divorce entre le membre du groupe et Farran s’est mal passé ; JoeyStarr prenant même l’habitude d’accabler régulièrement son ancien complice sur les réseaux sociaux. Ce mardi 10 avril 2018, l’affaire prend un tournant nettement plus officiel avec une garde à vue et l’ouverture d’une information judiciaire.

C’est un journaliste du Point qui l’annonce sur Twitter. Aziz Zemouri révèle en exclusivité : « Sébastien Farran entendu par la police suite à une information judiciaire pour ‘abus de confiance’, ‘faux en écriture’ et ‘vol’, ouverte à Paris après une plainte de JoeyStarr. » Il ajoute que celui qui s’occupait de Johnny Hallyday est entendu dans le cadre d’une garde à vue et qu’une perquisition est en cours à son domicile parisien depuis ce matin.

JoeyStarr a donc porté plainte après avoir porté de graves accusations contre Sébastien Farran sur les réseaux sociaux. Les premières datent de 2015 et ont été régulièrement répétées. Farran avait répondu dans une lettre ouverte « à JoeyStarr, mon ami perdu » publiée par le Huffington Post.

On pouvait y lire : « Si je lis bien tes déclarations, je devrais sans doute t’appeler Joey, de ton nom de scène, tant tes épanchements relèvent d’une vilaine opération de communication. Une opération de communication dont les motivations sont connues de toi. Et de toi seul. C’est difficile d’écrire à un ancien ami, à l’artiste avec lequel j’ai construit une grande partie de ma carrière. Un ami de 25 ans qui s’est trompé et se trompe encore. Ce qui est bien entre toi et moi, c’est que tu me connais tout autant que je te connais. (…) Tes incantations calomnieuses méritent d’être confrontées à la réalité. (…) Encore une fois, nous n’étions pas obligés de finir cette si belle histoire de la sorte, j’en garderai malgré tout un souvenir éternel. Mon ami que j’ai perdu. »

Sébastien Farran répondait aux accusations d’escroqueries portées contre lui « sans aucune procédure officielle » par JoeyStarr. La justice, désormais impliquée, va devoir trancher.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.