Jeux olympiques 2012 : La Bourgogne se mobilise pour ses sportifs !

Le 06 juillet 2011, Jacques Rogge, président du comité international olympique, décachètera l’enveloppe qui désignera la ville retenue pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 2018. En lice aux côtés de Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud), le dossier d’Annecy… Mais pour le moment, ce sont les Olympiades de 2012 qui approchent à grands pas : à moins de 400 jours de la cérémonie d’ouverture, Christian Moccozet, journaliste à France 3 Bourgogne, a impulsé la création de l’association « Objectif médailles »…

Christian Moccozet bonjour. En 2005, l’association Dijon 2012 avait pour objectif de promouvoir l’esprit olympique à Dijon et en Côte-d’Or à l’occasion de la candidature de la ville de Paris à l’organisation des jeux Olympiques de 2012. La déconvenue de la défaite passée, c’est l’association « Objectif médailles » qui reprend le relais. Comment est née cette initiative ?

« Il y a toujours eu en Bourgogne une structure qui aidait le sport de haut niveau y compris pendant les périodes olympiques. Il s’agissait de l’association « ambition sports bourgogne ». Il y a deux ans, cette association a disparu pour des raisons que je ne connais pas car je n’en faisais pas partie. Suite à une discussion que j’ai eu avec Safia otokoré, vice-présidente chargée du sport du conseil régional de Bourgogne et Jean-Pierre Papet, président du Comité régional olympique et sportif (CROS Bourgogne), la question du soutien des sportifs participant aux Jeux olympiques s’est posée étant donné l’absence de structure et ils m’ont demandé de m’en occuper.

Lors de la venue à Dijon de Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) le 04 mars 2011, j’ai annoncé publiquement que nous allions monter cette association afin de collecter des fonds publics et privés pour les reverser aux athlètes Bourguignons qui se prépare pour les jeux de Londres et qui, on l’espère, ramèneront des médailles.

Le lundi 20 juin 2011, près de 600 personnes étaient invitées au Clos de Vougeot pour lancer officiellement l’association. Quelles ont été les premières structures à emboiter le pas ?

Depuis trois mois que le dispositif est lancé, nous avons déjà récolté des fonds. C’était avant tout symbolique de rassembler le monde sportif, les entreprises, les collectivités pour bien marquer le lancement. La première entreprise à nous avoir rejoints est EDF. D’ailleurs, son délégué régional, Marc Benner siège au conseil d’administration de l’association. Récemment, le Crédit Mutuel, la mutualité française ont fait part de leur envie d’intégrer le projet comme la SNCF. Maintenant que l’association a été portée sur ses fonds baptismaux, nous avons un an pour rencontrer les entreprises.

Une fois récolté, à quoi servira cet argent ?

Nous avons détaché deux phases différentes : l’aide à la préparation et la récompense en fonction des résultats. L’aide à la préparation prendra la forme d’une somme versée dès cet automne à la vingtaine de sportifs retenu pour le moment (Voir la liste non définitive ci-dessous) pour subvenir à leur frais. Les sportifs en sont très souvent de leur poche, car ils évoluent au sein de fédération pas forcément très médiatisée. En deuxième versement aura lieu au mois de février et un troisième vers le mois d’avril.  L’aide devrait s’élever, on l’espère, à 1.500 ou 3.000 euros selon les récoltes de fonds. La deuxième phase est la récompense post-jeux pour ceux qui auront la chance d’y participer. Une prime de 2.500 euros sera versée à ceux qui ont participé, 4.000 euros pour une médaille de bronze, 6.000 pour une médaille d’argent et 8.000 pour une en or.

En parallèle de cette action financière, un autre volet devrait concerner le grand public.

À partir du mois de septembre, nous allons faire en sorte de créer un mouvement de soutien derrière eux, comme une grande famille. Étant dans des disciplines qui sans être confidentielles, n’occupent que rarement la une des journaux, il faut qu’ils se sentent soutenus moralement. On va faire un peu de buzz autour de tout ça avec l’aide de la presse entre autres ou en organisant des soirées. Tout est encore à décider, mais le but est de faire du bruit autour de nos sportifs. Une délégation se rendra à Londres pour les soutenir aussi bien du côté des valides que des handisports.

À Pékin, cinq médailles venaient de Bourgogne – dont celle en or d’Anne-Caroline Chausson en BMX. Quels sont les sportifs que vous avez choisis de soutenir et lesquels faut-il suivre ?

La liste n’est pour l’instant pas définitive et je n’ose pas trop faire des pronostics pour le moment. Je pense bien sûr à Adrien Hardy en aviron, médaille d’or à Athènes en 2004 et qui a raté Pékin en 2008, a une vraie soif de revanche et voudrait bien refaire un podium à Londres. En tir à l’arc, Bérangère Schuh et sa médaille de bronze à pékin espère bien faire un nouveau podium. En handisport, nous avons de sérieuses chances : Charles Rozoy en natation bien sûr, mais aussi une judokate que nous avons ajouté à notre liste mercredi 22 juin 2011 et qui sera licencié à Mâcon lors des Jeux. »

Liste des sportifs valides sélectionnés :
Aviron : Adrien Hardy (71), Fabrice Moreau (71), Barthélémy Agostini (71)
Canoë-kayak : Cyrille Carre (89),  Adeline Morel (58)
Cyclisme : Jean Christophe Peraud (71)
Escrime : Boladé Apithy (21)
Gymnastique : Sophia Serseri (21), Nathalia Zolotoryova (21)
Judo : Hélène Receveaux (21)
Lutte : Lokman Kaplanbaba (21)
Tir : Stéphane Clamens (71)
Tir à l’arc : Bérangère Schuh (89)

Liste des sportifs handisport sélectionnés :
Natation : Charles Rozoy (21)
Tir : Laurent Boudriot (21), Cédric Fevre-Chevalier (71)
Tir à l’arc : Stéphane Gilbert (89), Fabrice Meunier (89)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.