Archive | 7 septembre 2020

Quels sont les risques à boire trop de thé ?

Quels sont les risques à boire trop de thé ?

Plutôt thé noir, thé vert ou thé blanc ? Quand on est vraiment fan de thé et qu’on ne boit que ça toute la journée, on finit par vraiment s’y connaître. Mais saviez-vous que toutes ces sortes de thé viennent d’une seule et unique plante, le théier ? Le fait qu’il soit noir vient d’une fermentation intense de la plante, le thé vert est faiblement fermenté, et le thé blanc ne l’est pas du tout.

Le thé blanc est le plus riche en micronutriments, mais aussi le plus rare et cher. C’est pourquoi le thé vert, qui conserve la majorité des qualités nutritionnelles, est tout autant recommandé.

Les bienfaits du thé

Il est évident que le thé est plein de bienfaits. Il a déjà été prouvé qu’il prévenait certains cancers, du fait de sa teneur en épigallocathécine gallate, qui fait barrage à la croissance de cellules cancéreuses.

On sait aussi que le thé est un excellent brûle-graisse, et qui favoriserait surtout la combustion de la masse graisseuse abdominale.

Enfin, sa teneur en antioxydants prévient également le vieillissement de la peau, ou encore les maladies cardio-vasculaires.

Les risques du thé

Boire 1 à 3 tasses de thé par jour ne présente absolument aucun danger, c’est au contraire très bénéfique. C’est quand ce seuil est dépassé qu’il faut faire attention, et veiller à certains symptômes qui montrent que vous avez consommé du thé en excès. Anxiété, difficultés à dormir, manque de fer…

On encourage dans certains régimes ou rééquilibrages alimentaires de boire beaucoup de thé. Dans un premier temps pour l’effet brûle graisse, mais aussi parce que ça remplit le ventre et comble les petites faims. Enfin, pour le côté diurétique, non négligeable. Or, certaines personnes prennent ce conseil à cœur et s’abreuvent de thé toute la journée : ce n’est pas la solution.

Ensuite, le thé abîme les dents. Il peut laisser des tâches brunâtres et l’acidité de la fermentation contribue à l’érosion de l’émail.

Enfin, le thé et le fer ne font pas bon ménage : les tanins du thé contrarient l’assimilation du fer. C’est pourquoi il vaut mieux en consommer en dehors des repas et ne pas en abuser quand on a des carences.

Pour être sûr de ne pas se tromper sur sa consommation de thé, il vaut mieux en prendre d’excellente qualité. En effet les sachets de thé que l’on trouve en supermarché à bas prix sont bien souvent remplis de substances mauvaises pour la santé et l’environnement. C’est pourquoi il vaut mieux prendre du thé en vrac et s’équiper avec un infuseur. Enfin, le thé se composte. Ne le jetez pas à la poubelle !

5 raisons de « shopper » en friperie

5 raisons de « shopper » en friperie

Vous n’êtes pas une grande fan de friperies ? Vous ne vous y retrouvez pas, avez l’impression que les vêtements qu’on y achète ne sont pas quali et en plus sentent la grand-mère ? Pour cette dernière critique on ne va rien dire… (Mais pour la « second hand » défense sachez que l’odeur part au lavage). Pour le reste, grave erreur ! Les friperies sont de véritables casernes d’Ali Baba qui recèlent de trésors vintage. Il ne tient qu’à vous de les trouver… 

Ne pas porter le même t-shirt que tout le monde

Vous connaissez ce sentiment quand vous croisez une fille sur trois avec le top que vous venez d’acheter chez Zara ? C’est clairement une des principales raisons qui pousse de plus en plus de shoppeuses à se diriger du côté de la seconde main. Impossible de se sentir « spéciale » dans son look lorsque tout le monde porte la même chose ! Les grandes enseignes ont l’avantage de proposer des collections abordables et dans l’air du temps, mais sans vraiment donner de la personnalité au vêtement. À l’inverse, en friperie, vous ne trouverez jamais deux fois la même chose (ce qui inclut également de ne pas toujours trouver sa taille…). Mais vous êtes en tout cas certaine de ne jamais croiser personne avec votre chemisier imprimé canard !

Adopter une attitute slow fashion

Cela rejoint ce que l’on disait juste avant. Il est rare que l’on achète des vêtements neufs pour les garder toute une vie. À force de renouveler sa garde-robe on peut très vite tomber dans une logique de surconsommation du vêtement. Un privilège que nous offrent les marques accessibles mais qui n’en est pas moins nocif pour l’environnement et les personnes qui conçoivent nos jeans et t-shirts… Alors certes, acheter en seconde main ne signifie pas systématiquement acheter éthique, mais même si votre robe à pois est made in China, vous ne renouvèlerez pas le cycle de production en achetant constamment du neuf.  

Faire marcher l’économie locale

Bien que quelques chaînes vintage se développent petit à petit, la plupart des friperies restent l’initiative de quelques passionnés qui partent, chaque mois, à la recherche de nouvelles trouvailles, ou collectent vos anciens vêtements. Cela peut paraître facile de tenir une boutique vintage du fait de l’absence de collections, mais gardez à l’esprit qu’il est tout autant difficile de trouver des pièces vintage en bon état et en quantités suffisantes pour être sûr de trouver preneur… 

Trouver des accessoires uniques

Si vous ne trouvez jamais votre bonheur du côté des vêtements, ne négligez pas pour autant les accessoires. Souvent cachés du fait de leur amoncellement, les foulards, broches, chaussures et sacs jonchent sols, étagères et bacs des boutiques de fripes. De même, pensez à jeter un œil aux chapeaux. Détail incontestable d’un look, ils peuvent à coût sûr vous donner une allure incomparable !

Trouver des pièces de créateur à petit prix

Enfin pour celles qui l’ignorent, on ne trouve pas que des gilets en maille version Tatie Jeannine dans les friperies ! Ne soyez pas étonnée de tomber parfois sur des chemisiers Cacharel, des escarpins Céline ou des lunettes de soleil Dior… Mais pour ça, il n’y a qu’une règle : chiner, encore et encore !