Archive | 17 mars 2019

Tout savoir sur la detox

Une tisane à base de plantes pour faire une cure detox.Alors que le printemps vient de pointer le bout de son nez, on se penche sur la tendance detox du moment, pour démêler le vrai du faux sur ces cures hypocaloriques.

Un processus de purification du corps ?

VRAI. La detox est un processus naturel qui a lieu en permanence dans le corps. En outre, plusieurs organes du corps humain, nommés émonctoires, à l’image des poumons, de la peau, du foie, des reins et des intestins, éliminent lorsque tout se passe bien, les toxines présentes dans l’organisme. Ces toxines peuvent être liées aux cosmétiques, au tabac, aux métaux lourds, au stress, à l’alimentation, aux médicaments ou à l’air. Elles sont détruites plus ou moins rapidement. Ainsi, détoxifier son corps tout au long de l’année peut être une bonne chose en adoptant une alimentation riche en antioxydants (fruits et légumes frais, bio, sans pesticides).

La detox, un régime ?

FAUX. Le mot régime a été associé à tort au concept de la detox. En effet, ces deux démarches ne répondent pas au même besoin. En pratiquant un régime ou en jeûnant, l’on cherche à perdre du poids. A l’inverse, en adoptant la detox, l’on cherche à purifier son organisme. Il faut cependant éviter de consommer du sucre, de la junk food ou de pratiquer des cuissons au barbecue, qui bloquent le fonctionnement des organes émonctoires.

Les plantes, une véritable aide ?

VRAI. Pour améliorer les performances de la detox, on boit des tisanes à base de plantes ou on a recours à certains compléments alimentaires, notamment en cas de stress, de fatigue ou de surmenage. Pour cela, les plantes et herbes les plus efficaces sont : le romarin, le fenouil, le chardon-marie, le curcuma, l’artichaut, le pissenlit, le radis noir, le bouleau, la fumeterre et la reine-des-prés. Pour lutter contre les métaux lourds à l’image du plomb, du mercure et de l’aluminium, on mise davantage sur la spiruline, la chlorelle et la laminaria japonica.

Les cures de jus et les bouillons, des alliés ?

FAUX. Les cures de jus, les soupes et les bouillons ont deux inconvénients, malgré leur apport en végétaux et en fruits. Le premier réside dans la quantité de sucre et de sel qu’ils apportent, trop important. Ils contiennent aussi moins de fibres qu’un fruit entier frais ou des légumes mâchés. Deuxièmement, consommer uniquement du liquide n’est pas souhaitable, au risque de s’affamer ! En outre, l’organisme a besoin d’un minimum de protéines. A contrario, il est recommandé de boire beaucoup d’eau (1,5l par jour). Le soir, on évite d’associer la soupe-tisane-yaourt qui favorise la rétention d’eau. Enfin, pour booster la detox, on prend de petites quantités de viande blanche ou de légumineuses.

Des massages pour éliminer ?

VRAI. Pour libérer les toxines, on réalise des massages de la zone abdominale, à savoir le foie, les reins et les intestins. Le must demeure le drainage lymphatique. Grâce à lui, la circulation sanguine est favorisée, et les déchets qui ne sont pas drainés par le sang, le sont par la lymphe.

Salade de carottes et de chou

Salade aux carottes et au chou.

Recette de salade (pour 6 personnes)

Temps de préparation : 20 minutes
Niveau d’exécution : Facile
Budget : peu onéreux

  1. Épluchez et lavez les carottes. Coupez le ½ chou en deux et lavez-le bien.
  2. Lavez et séchez le persil, puis effeuillez-le.
  3. Hachez finement les feuilles, en conservant quelques feuilles pour la décoration. Concassez les noisettes dans un mortier.
  4. Râpez les carottes et le chou à l’aide d’une mandoline et disposez-les dans un saladier.
  5. Dans un bol, mélangez la crème fraîche, le citron, puis assaisonnez de sel et de poivre.
  6. Mélangez bien et ajoutez le persil haché.
  7. Servez la salade de chou et carottes dans des assiettes, versez deux cuillères à soupe de sauce à la crème et parsemez de noisettes concassées.
  8. Décorez de feuilles de persil et servez aussitôt cette délicieuse recette de salade.

Ingrédients

  • 4 carottes
  • ½ chou blanc
  • 50 g de noisettes
  • 100 g de crème fraîche
  • 1 citron pressé
  • 4 branches de persil
  • Sel et poivre

D’où vient l’expression « avoir du toupet » ?

avoir du toupet

« Avoir du toupet » consiste à avoir du culot, réaliser des actes que le commun des mortels n’ose pas accomplir. Cette expression date du 16ème siècle et trouve son origine en Italie.

A cette époque les seigneurs pouvaient fait appel à des « bravi », que l’on peut assimiler à des tueurs à gages, dans le but d’éliminer des opposants. En raison du caractère dangereux de leurs actions ils ne souhaitaient pas être reconnus. Aussi pour commettre leurs forfaits ils se cachaient derrière une large mèche de cheveux sur le sommet du front, appelée « toupet ». Ils pouvaient soit la laisser retomber sur le visage pour dissimuler leur identité soit la maintenir sous un chapeau quand ils n’étaient pas en mission. De plus ils arboraient souvent une barbe fournie.

La pratique de dissimulation de ces assassins est restée célèbre et traversa la frontière pour être utilisée en français où elle désigne le plus souvent une audace verbale.

Pourquoi dit-on « pédaler dans la choucroute » ?

pédaler dans la choucroute

L’expression « pédaler dans choucroute » est employée pour exprimer l’idée d’une difficulté à progresser. Celui qui pédale ainsi perd le fil de sa pensée, à du mal à avancer malgré sa volonté et les efforts fournis.

Elle est apparue lors des premières éditions du Tour de France au 20ème siècle. La voiture qui fermait la course, située derrière l’ensemble des coureurs et qui est appelée « voiture balai », faisait la publicité de marques de choucroute. Ainsi on se mit à dire que les coureurs en queue de peloton, donc les plus proches de cette voiture, « pédalaient dans la choucroute ».

Des variantes de cette expression existent, comme « pédaler dans la semoule » ou une plus version récente « pédaler dans le yaourt » sans qu’ il soit possible d’identifier avec certitude leur origine, si ce n’est que l’efficacité de ces pédalages est tout aussi incertain que celui pratiqué dans la choucroute !

Eclair à la coco, fruits exotiques

Eclair à la noix de coco et aux fruits exotiques.

Recette de Grand-mère

Pour 4 personnes – Préparation : 45 min – Cuisson : 40 min – Repos : 3h

    1. Pour la pâte à choux :

 

    1. Préchauffer le four à 200 °C (th. 6/7).
    2. Dans une casserole, réunir l’eau, le lait, le beurre et le sucre. Chauffer de manière à faire fondre le beurre, ajouter la farine et dessécher sur le feu environ 3 minutes. Hors du feu, dans un saladier, incorporer les œufs un à un en mélangeant à l’aide d’une spatule jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. La pâte doit se détacher du saladier.
    3. Disposer la pâte à choux dans une poche à douille lisse et former des boudins d’environ 11 cm de long, les dorer au jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau. Enfourner sur une plaque du four couverte de papier de cuisson et cuire 20 minutes. Laisser reposer sur une grille.

Pour la ganache à la coco :

  1. Hacher le chocolat blanc, le déposer dans un saladier. Faire fondre au bain-marie.
  2. Dans une casserole, porter la moitié de la crème à ébullition avec la noix de coco râpée. Verser peu à peu le mélange sur le chocolat blanc. Verser l’autre moitié de crème froide. Laisser reposer (environ 1 heure). Filmer puis disposer 2 heures minimum au réfrigérateur.
  3. Laver, éplucher et couper les fruits exotiques en petits dés.
  4. Monter la ganache au batteur comme une crème chantilly.
  5. Couper les éclairs en deux, les garnir de ganache, puis disposer harmonieusement les fruits. Couvrir des chapeaux.

Ingrédients pour la pâte à choux

  • 25 cl d’eau
  • 25 cl de lait entier
  • 225 g de beurre demi-sel
  • 15 g de sucre
  • 275 g de farine
  • 8 œufs + 1 jaune d’œuf
  • 100 g de fruits exotiques (ananas, banane, fruit de la passion, mangue…)

Ingrédients pour la ganache à la coco

  • 200 g de chocolat blanc
  • 40 cl de crème liquide entière
  • 20 g de noix de coco râpée

Équipement

  • Une casserole
  • Un saladier
  • Une spatule
  • Une poche à douille
  • Un pinceau
  • Une plaque du four
  • Papier de cuisson

Enlever les taches de vos vêtements : 15 astuces

enlever une tache

Tache de gras, tache de sang, tache d’herbe, tache de fond de teint … Vous venez de tacher votre vêtement favori ? Agissez rapidement ! Essayez vite ces astuces anti-taches de nos grands-mères.

Enlever les taches de sang

Méthode n°1 : Saupoudrez la tache de gros sel avec un peu d’eau. Laissez agir au moins 2 heures. Le sel aura aspiré le sang. Rincez à l’eau froide. Lavez ensuite votre vêtement en machine.

Méthode n°2 : Dissoudre sur la tache un cachet d’aspirine avec un peu d’eau froide. Laissez agir. Frottez puis laver.

Important : Il faut toujours utiliser de l’eau froide pour éliminer les taches de sang. L’eau chaude fixerait la tache et vous ne pourriez plus l’enlever.

Enlever les taches de transpiration

Méthode n°1 : Laissez tremper votre vêtement pendant quelques heures dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude. Rincez puis lavez.

Méthode n°2 :Tamponnez la tache de transpiration avec du vinaigre dilué dans un peu d’eau.

Enlever les taches de vin rouge

Méthode n°1 : Retirez le maximum de vin avec du papier absorbant. Saupoudrez la tache avec du gros sel. Laissez agir environ 20 minutes. Retirez le sel. Frottez avec du savon de Marseille. Rincez à l’eau froide puis lavez.

Méthode n°2 : Saupoudrez la tache de terre de Sommières. Laissez agir au moins 3 heures. Retirez la poudre de Sommières avec une petite brosse.

Méthode n°3 : Imprégnez la tache dans du lait bouillant. Laissez agir. Rincez et mettre en machine à laver.

Méthode n°4 : Pour éliminer une tache de vin rouge, tamponnez votre tissu avec un peu de vin blanc. Faites aussitôt tourner votre machine à laver.

Enlever une tache de gras

Méthode n°1 : Pour enlever une tache de gras, commencez par retirer le maximum de graisse avec du papier absorbant. Saupoudrez la tache de terre de Sommières. Laissez agir quelques heures. Brossez puis lavez.

Méthode n°2 : Émiettez de la craie blanche sur la tache. Frottez avec une brosse. Faites tourner votre machine à laver.

Méthode n°3 : Frottez la tache avec de la fécule de maïs. Laissez poser. Brossez et lavez.

Méthode n°4 : Frottez avec du savon de Marseille sec. Brossez et rincez à l’eau chaude. Lavez aussitôt.

Enlever une tache de chewing-gum

Frottez la tache avec un glaçon ou placez directement votre vêtement dans votre congélateur. Retirez ensuite le chewing-gum à l’aide d’une spatule.

Le chewing-gum sera durci grâce au froid. Vous n’aurez plus qu’à gratter un peu pour le décoller.

Enlever une tache de café

Méthode n°1 : Frottez la tache avec un mélange à part égale d’eau froide et de vinaigre blanc.

Méthode n°2 : Laissez tremper la tache dans de l’eau froide salée. Rincez. Frottez avec du savon de Marseille. Mettez en machine à laver.

Enlever une tache de thé

Pressez quelques gouttes de jus de citron sur la tache. Laissez agir au moins 1 heure. Frottez. Rincez à l’eau froide.

Enlever une tache d’herbe

Méthode n°1 : Frottez la tache avec une vieille brosse à dents et du dentifrice. Lavez immédiatement en machine.

Méthode n°2 : Laissez tremper la tache dans du vinaigre blanc pur pendant 30 minutes, puis lavez.

Méthode n°3 : Frottez la tache d’herbe avec de l’alcool à 90°.

Enlever les taches de stylos billes et feutres

Méthode n°1 : Imbibez un chiffon d’alcool à 90 ° puis frottez la tache.

Méthode n°2 : Appliquez de la laque sur la tache. Laissez sécher. Frottez ensuite avec une eau vinaigrée.

Méthode n°3 : Détachez votre vêtement en y mettant un mélange de sel fin et de jus de citron.

Enlever une tache de cerise

Laissez imbiber la tache dans du lait pendant 2 h. Nettoyez à l’eau savonneuse. Rincez puis lavez.

Enlever une tache de rouge à lèvres

Frottez la tache de rouge à lèvres avec du savon de Marseille. Rincez.

Enlever une tache d’encre

Frottez la tache avec une éponge et du lait chaud. La tache disparaîtra.

Enlever une tache de fond de teint

Méthode n°1 : Frottez la tache avec un coton imbibé d’alcool à 90 °.

Méthode n°2 : Frottez la tache avec du démaquillant. Rincez. Si la tache n’est pas partie, utilisez du savon de Marseille. Mettre en machine à laver.

Enlever une tache de betterave

Imbibez la tache de vinaigre blanc pur. Laissez agir. Frottez et lavez en machine.

Enlever une tache de cambouis

Frottez la tache avec une gousse d’ail épluchée que vous imbiberez de savon de Marseille. Rincez.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du savon de Marseille, acheter des Cristaux de soude, acheter du vinaigre blanc, acheter des paillettes de savon de Marseille, acheter du bicarbonate de soude.

Gaufres salées façon croque-monsieur

Gaufres salées

Recette de Gaufres salées

    1. Pour 6 personnes – Préparation : 25 min – Cuisson : 30 min


Pour la pâte à gaufre :

    1. Casser les œufs et séparer les jaunes des blancs.
    2. Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.
    3. Mélanger dans un saladier la farine, les jaunes d’œufs, l’eau, la bière et le beurre fondu jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
    4. Monter les blancs d’œufs en neige très ferme avec une pincée de sel puis les incorporer délicatement au mélange précédent.

Cuisson des gaufres :

    1. Faire chauffer le gaufrier et l’enduire d’huile sur ses deux faces. Verser une petite louchée de pâte dans la moitié inférieure de chaque moule et bien la répartir dans toutes les alvéoles en inclinant doucement l’appareil.
    2. Fermez le gaufrier et le retournez aussitôt pour que la pâte encore liquide couvre également l’autre face. Laisser cuire 2 minutes environ de chaque côté, puis démouler délicatement.

Assemblage des gaufres :

  1. Disposer le fromage à fondre sur une gaufre, ajouter le jambon blanc et déposer à nouveau une tranche de fromage.
  2. Assembler avec une deuxième gaufre et passer chaque gaufre-croque dans l’appareil à croque-monsieur.

Ingrédients

  • 2 œufs
  • 50 g de beurre demi-sel
  • 250 g de farine
  • 25 cl d’eau
  • 25 cl de bière
  • 1 pincée de sel
  • Huile de colza
  • 8 tranches de fromage à fondre
  • 4 tranches de jambon de Paris

Équipement

  • Appareil à gaufre
  • Appareil à croque-monsieur

Pourquoi dit-on « trainer des casseroles » ?

trainer des casseroles

« Avoir des casseroles » ou « trainer des casseroles » signifie être mêlé à des affaires qui ont des conséquences sur la réputation.

Il s’agit d’une métaphore qui exprime le fait de subir les effets négatifs d’un acte commis antérieurement. Cette expression date du 20ème siècle et se trouve être très utilisée dans le monde politique où les casseroles peuvent peser lourd lors d’une campagne électorales.

Elle trouverait son origine dans un jeu d’enfants qui consisterait à attacher des récipients métalliques, comme des casseroles, à la queue d’un chien qui, effrayé par leur bruit sur le sol, se mettrait à courir à toute allure et dans tous les sens. Ces casseroles sont donc devenues naturellement le symbole de l’embarras, de la gêne mais aussi d’évènements ou de faits dont il est devenu difficile de se débarrasser. La métaphore appliquée à la politique est ainsi particulièrement explicite.

Varices : 3 remèdes de grand-mère

varices

Comment éviter d’avoir des varices ?

Jambes lourdes, veines gonflées, douleurs ? Les varices sont des dilatations des veines causées par une insuffisance veineuse. Cette maladie peut devenir un vrai calvaire pour les personnes qui en souffrent. Voici quelques remèdes de grand-mère pour éviter d’avoir des varices.

La vigne rouge

La vigne rouge active la circulation sanguine et soulage les jambes lourdes. Ses feuilles sont donc bénéfiques en cas d’insuffisance veineuse. Vous pouvez acheter de la vigne rouge sur Internet.

EN INFUSION : Dans une tasse d’eau chaude, laissez infuser 1 c. à café de feuilles sèches de vigne rouge pendant 10 minutes. Filtrez et buvez 1 à 3 tasses par jour.

EN DÉCOCTION : Pour 1 l, faites bouillir 50 g de feuilles de vigne rouge dans une casserole. Filtrez et buvez 1 tasse avant chaque repas pendant 3 mois maximum.

Le marronnier d’Inde

L’extrait de marronnier d’Inde que l’on trouve en pharmacie est efficace pour prévenir l’apparition des varices. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien, car il y a de nombreuses contre-indications.

L’hamamélis

L’hamamélis tonifie la circulation sanguine. Ses feuilles, que l’on peut trouver en pharmacie, sont employées en tisane pour lutter contre l’insuffisance veineuse. Pour ce faire, mettez 3 g de feuilles d’hamamélis dans une tasse d’eau chaude. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez 1 à 3 tasses par jour. Attention, le goût, quelque peu amer et âpre, peut surprendre !

Les conseils de nos grands-mères

  • Evitez de porter des vêtements trop serrés.
  • Évitez les bains trop chauds qui favorisent l’apparition des varices. Terminez votre douche par un jet d’eau froide sur les jambes.
  • Pratiquez une activité physique régulière comme la marche afin de stimuler la circulation du sang.
  • Préférez porter des chaussures avec des talons entre 2 et 5 cm.
  • Évitez de rester trop longtemps statique (debout ou assis).
  • Surélevez vos jambes dans votre lit afin d’améliorer la circulation sanguine. Pour ce faire, vous pouvez acheter un coussin repose-jambes.

Tout savoir pour déboucher des tuyaux

On a tous vécu cette scène déprimante : on sort de la douche et on observe, impuissant, l’eau qui refuse de s’évacuer et stagne misérablement. Quelques bonnes habitudes et astuces d’entretien permettent pourtant de s’épargner ce type de déconvenue et d’éviter de passer par la case plombier.

Des précautions essentielles

Appliquées au quotidien, quelques principes simples suffisent à éviter la formation de bouchons dans vos tuyaux. Par exemple, enlevez toujours les cheveux tombés dans la douche ou le lavabo, car ils sont responsables d’une majorité de siphons bouchés. Dans le même état d’esprit, videz toujours vos assiettes avant de les rincer dans l’évier de la cuisine. Et enfin, ne versez jamais d’huile ou de graisse car elles se solidifieraient dans les canalisations et les obstrueraient.

Un entretien régulier

En entretenant régulièrement la tuyauterie, vous éviterez les obstructions à l’origine de mauvaises odeurs. Pour cela, pas besoin de produits chimiques. Vous pouvez par exemple verser régulièrement du marc de café et de l’eau bouillante dans la bonde. Un secret de grand-mère qui permet de recycler des déchets ménagers.

une astuce naturelle et écologique pour entretenir sa tuyauterie : « Une tasse de bicarbonate ou de cristaux de soude, une tasse de vinaigre et, par-dessus le tout, une casserole d’eau bouillante. Ça marche bien et ça désodorise les tuyaux en même temps. »

La ventouse, simple et efficace

Si vos canalisations ne laissent plus l’eau s’écouler malgré toutes ces précautions, vous pouvez essayer la bonne vieille méthode de la ventouse. L’objet paraît un peu désuet mais il a fait ses preuves. Après avoir bouché le trou d’évacuation situé en haut du lavabo, pour éviter un appel d’air, positionnez votre ventouse au-dessus de la bonde. Puis pompez. Par sécurité, n’utilisez pas cette méthode si vous venez d’essayer un déboucheur chimique.

Vous pouvez utiliser un déboucheur vendu dans le commerce. Mais attention, ces produits sont toxiques. Soyez toujours très prudent en utilisant des produits chimiques, surtout si vous avez versé de l’eau de javel dans les bondes de vos baignoires et éviers. Les déboucheurs aux acides ne sont pas toujours efficaces, très polluants et peuvent même dans certains cas êtres nocifs pour l’homme et les canalisations. Il faut donc s’en servir avec parcimonie.

Le furet pour les bouchons profonds

Déboucher une canalisation avec un furet est plus simple qu’il n’y paraît. En fonction de la forme de votre siphon, il vous faudra peut-être le démonter. S’il est coudé, le furet devrait s’adapter, mais s’il est à angle droit, ce ne sera pas possible.

Introduisez petit à petit le furet dans la bonde en tournant la manivelle. Ressortez régulièrement la tête pour la nettoyer des saletés collectées.

Quand appeler le plombier ?

Si malgré tout le bouchon persiste, il vous faudra appeler un professionnel. L’intervention d’un plombier devient nécessaire si le bouchon résiste malgré le recours à toutes les méthodes mentionnées ici ou si le tuyau est trop gros. De même, si de l’eau remonte et/ou est de couleur foncée, vous ne vous en sortirez malheureusement pas seul.