Archive | 28 décembre 2017

Pourquoi dit-on des « noms d’oiseaux » ?

pigeon

Donner des noms d’oiseaux à quelqu’un consiste à l’injurier en utilisant des qualificatifs insultants. Cependant le terme est souvent moins brutal qu’une véritable insulte.

On « donne des noms d’oiseaux » depuis la fin du 19ème siècle. Le sens de cette expression a une explication très simple. Depuis des siècles l’homme utilise le nom de véritables oiseaux comme autant d’insultes. Il pratique précisément l’exercice de donner des noms d’oiseaux. En voici quelques exemples : avoir une cervelle de « moineau » pour quelqu’un de limité intellectuellement, une « bécasse » ou une « dinde » pour une femme idiote, une « pie » pour un individu trop bavard, une « buse » pour un ignorant, une «autruche » pour qui refuse de voir la vérité en face, un « corbeau » pour l’auteur de dénonciations anonymes, une « grue » pour une prostituée ou encore une « poule » mouillée pour désigner celui qui est peureux.

Recette : Noix de Saint-Jacques aux pleurotes

Noix de Saint-Jacques

Recette de Grand-mère

Pour 4 personnes – Préparation : 20 min – Cuisson : 10 min

  1. Éplucher et ciseler les échalotes.
  2. Laver, effeuiller et hacher le persil.
  3. Couper les pieds et nettoyer soigneusement les champignons. Les faire suer dans 20 g de beurre jusqu’à ce que leur eau de végétation se soit évaporée. Ajouter les échalotes ciselées et le persil. Assaisonner. Verser la crème et porter à ébullition quelques minutes.
  4. Faire fondre 20 g de beurre dans une poêle, y saisir rapidement les noix de Saint-Jacques (1 minute environ sur chaque face, selon leur épaisseur). Assaisonner. Égoutter et maintenir les noix de Saint-Jacques au chaud sous une feuille de papier d’aluminium. Retirer l’excédent de matière grasse contenu dans la poêle, verser le Vermouth. Remuer et faire réduire légèrement, monter la sauce avec le reste de beurre.
  5. Sur assiette, placer un lit de pleurotes. Autour, déposer 4 noix de Saint-Jacques et verser un cordon de sauce.

Ingrédients

  • 2 échalotes
  • 2 cuil. à soupe de persil plat
  • 240 g de pleurotes
  • 80 g de beurre demi-sel
  • 10 cl de crème liquide (30 % de M.G.)
  • 16 noix de Saint-Jacques
  • 6 cl de Vermouth
  • sel
  • poivre du moulin

Équipement

  • Une poêle

 

Acné, soin naturel pour le visage

acné sur le visage

Comment faire disparaître l’acné avec un soin naturel ?

L’acné est parfois difficile à faire disparaître… Testez vite cette recette de grand-mère très efficace ! Le citron est connu depuis la nuit des temps pour avoir le pouvoir de guérir l’acné. Il resserre les pores de la peau acnéique.

Recette de Grand-mère anti acné

  1. Faites bouillir l’eau dans votre casserole.
  2. Ajoutez-y le thym, puis laissez bouillir pendant environ 3 minutes.
  3. Éteignez le feu et laissez infuser pendant 20 minutes.
  4. Filtrez le thym et gardez la lotion.
  5. Pressez-y le jus de citron et ajoutez-y le vinaigre de cidre.
  6. Imbibez des cotons de cette préparation et appliquez-les sur votre visage (sur l’acné).

Ingrédients

  • 200 ml d’eau
  • Quelques brins de thym frais ou séchés
  • Un citron jaune
  • 1 c. à café de vinaigre de cidre

Équipement

  • Une casserole
  • Une passoire

Les conseils de nos grands-mères

  • Attention le citron est photosensibilisant, évitez une exposition prolongée au soleil après l’application de cette lotion.
  • Appliquez cette lotion jusqu’à 2 fois par semaine pour lutter contre l’acné.
  • La préparation peut se conserver pendant 3 jours au réfrigérateur.

11 erreurs alimentaires à éviter

Une alimentation équilibrée est à la base d’une hygiène de vie saine. Toutefois, bien se nourrir ne consiste pas simplement à choisir de bons produits, mais aussi à bien savoir les utiliser, voici une liste de onze erreurs alimentaires à éviter.

Peler les pommes de terre

N’épluchez pas vos pommes de terre ! En effet, ce légume est souvent consommé sans sa peau. Or, celle-ci est très riche en nutriments, et apporte en plus un supplément de goût. Elle est donc entièrement bénéfique pour votre santé si vous choisissez des pommes de terre non traitées !

Manger que les tomates crues

Vous aimez les tomates ? Vous allez adorer les tomates cuites ! En effet, ce fruit contient beaucoup de lycopène, une molécule qui est beaucoup plus facilement digérée une fois qu’elle est cuite. Vous en retirez ainsi un maximum de bienfaits.

Manger le brocoli trop cuit

A contrario, le brocoli est un légume qu’il vaut mieux consommer cru, car le sulforafane qu’il produit ne s’exprime pas après la cuisson. Si vous tenez absolument à faire cuire vos brocolis, préférez un feu très doux.

Consommer les graines de lin sans les broyer

Il est tout à fait judicieux d’inclure des graines de lin dans votre régime. En effet, elles ont des propriétés très appréciées notamment pour la régulation du système digestif et elles participent à la prévention des accidents cardio-vasculaires. Toutefois, pensez à les broyer avant de les ingérer !

Jeter le liquide du yaourt

C’est une des erreurs les plus communes : vous jetez le liquide qui se trouve au sommet de vos yaourts ? Dommage, car il est extrêmement fourni en calcium, en vitamines et même en protéines. Une vraie ration de bien-être qu’il serait dommage de gaspiller !

Une mauvaise cuisson de l’œuf

Les œufs sont bien connus pour être riches en bienfaits. Pour en profiter au mieux, il est très conseiller de consommer le blanc cuit, mais de laisser le jaune cru, car c’est ainsi que ses protéines passent le mieux dans l’organisme.

Éplucher les pommes

Comme pour la patate, il est préférable de laisser la peau des pommes sur le fruit, et de le laver soigneusement avant de le manger. En effet, l’enveloppe des pommes fourmille d’anti-oxydants : ceux-ci sont en première ligne dans la lutte contre le mauvais cholestérol !

Jeter les pépins de raisin

Ah, qu’il est désagréable de tomber sur un pépin lorsque l’on savoure une grappe de raisin… Ces petites graines sont pourtant riches en bienfaits nutritionnels ! Mieux vaut donc les consommer sans les jeter.

Manger que les carottes crues

À l’inverse du brocoli, la carotte peut se consommer cuite. En effet, son indice glycémique reste très bas, elle n’est donc pas contre-indiquée, même dans le cadre d’un régime sévère.

Prendre des soupes industriels

La soupe est l’alliée numéro un des régimes minceur. Toutefois, mieux vaut se prévenir des soupes industrielles : celles-ci sont en général trop chargées en sel, ce qui provoque de l’hyper-tension.

Bannir l’épinard

L’épinard a hanté vos cauchemars d’enfant ? C’est pourtant une vraie mine de nutriments, surtout s’il est cuit à point !

 

Rihanna, en deuil, pleure la mort de son cousin, abattu en pleine rue

Rihanna et son cousin Tavon Kaiseen Alleyne sur une photo publiée sur Instagram en janvier 2017.

Tavon Kaiseen Alleyne était âgé de seulement 21 ans.

Le choc et l’incompréhension. Mardi 26 décembre 2017, Rihanna s’est saisie de son compte Instagram pour annoncer la mort tragique et brutale de son cousin, Tavon Kaiseen Alleyne. Il était âgé de 21 ans. « RIP cousin… Je n’arrive pas à croire qu’hier soir encore je te tenais dans mes bras! Jamais je n’aurais imaginé que c’était la dernière fois que je sentais la chaleur de ton corps!!! Je t’aime pour toujours mon gars! #enfiniraveclaviolencedesarmes« , a écrit la chanteuse de 29 ans.

Il y a quelques heures, la chanteuse de 29 ans (dont les rumeurs de fiançailles ont récemment agité les colonnes de la presse) était effectivement encore à la Barbade avec sa famille, où elle venait de fêter Noël. Elle est entre-temps rentrée aux Etats-Unis.

Selon Nation News, Tavon Kaiseen Alleyne se trouvait dans une rue non loin de son domicile lorsqu’il a été la cible de plusieurs tirs par arme à feu. L’attaque s’est produite le 26 décembre aux alentours de 19h. Transporté d’urgence à l’hôpital, il a succombé quelques instants plus tard à ses blessures. Une enquête a été ouverte et un homme, le principal suspect qui a été vu en train de fuir la scène, est activement recherché par la police.

D’après le Daily Mail, qui cite des sources policières, la violence par arme à feu a considérablement augmenté à la Barbade au cours des récents mois. Sur vingt-huit meurtres commis au cours de l’année 2017, vingt-deux y sont liés.

Aloe vera : comment faire son jus maison ?

L’aloe vera est principalement connu pour ses vertus en cosmétique. Pourtant, il peut également être utilisé sous forme de jus. Mais pourquoi et comment réaliser votre jus maison d’aloe vera ?

 

Pourquoi réaliser un jus d’aloe vera ?

L’aloe vera possède de nombreuses vertus. Sa richesse en vitamines A, C et B, en minéraux et en acides gras, permet une régénération puissante des cellules de la peau lorsqu’il est utilisé localement. Quand l’aloe vera est ingéré, il participe au bon fonctionnement de la digestion, à la prévention du vieillissement de la peau et à la fortification du système immunitaire. Le jus d’aloe vera peut également aider à lutter contre les virus, les mycoses et les agressions des tissus internes.

Comment réaliser un jus d’aloe vera maison ?

Il est recommandé d’extraire le jus de la plante au dernier moment, le gel s’oxydant très rapidement une fois que la feuille est coupée. Dès que vous avez coupé la feuille d’aloe vera en deux, effectuez de petites pressions afin d’en extraire le jus et versez-le dans un blender. Ajoutez ensuite un jus d’agrumes (citron, orange, pamplemousse…), et passez le mélange au blender environ 3 minutes. Les agrumes, associés à l’aloe vera, permettront de ralentir l’oxydation du jus et de le garder environ une semaine au réfrigérateur. La posologie conseillée du jus d’aloe vera est de 2 cuillères à café, 2 fois par jour pendant 8 jours, pour lutter contre le diabète et la constipation et pour renforcer votre système immunitaire.

7 choses à nettoyer tous les jours pour avoir une maison propre

Vous en avez marre de passer votre peu de temps libre à astiquer votre maison pour qu’elle soit propre ? Concentrez-vous sur les choses clés à nettoyer tous les jours pour limiter le développement des microbes et neutraliser les mauvaises odeurs dans la maison.

 

L’évier de la cuisine : plus sale que la cuvette des toilettes

Les repas, l’eau des fleurs, l’eau de vaisselles… Dans son livre Une maison toute propre pour les nuls , Manuela Xavier, qui exerce le métier de gouvernante depuis 20 ans chez les particuliers explique que c’est l’endroit le plus sale de la maison bien avant la cuvette des toilettes. Pour éviter qu’il soit rempli de saletés et de bactéries, il faut le laver tous les jours.
En pratique : après chaque vaisselle, appliquer du vinaigre blanc avec du bicarbonate de soude sur les parois et dans le siphon.

 

L’éponge : un nid à germes

Elles servent tous les jours, sont en contact direct avec votre peau et retirent toute la saleté. Les éponges et les gants de toilettes sontt les objets les plus propices à collecter les germes. En ajoutant à cela le fait qu’ils restent tout le temps humides, ils font parties de ce qu’il faut nettoyer quotidiennement.
En pratique : penser à les rincer chaque fois qu’ils ont servi. Pour les désinfectez faites les tremper dans de l’eau avec du jus de citron.
A savoir : s’ils sentent mauvais on ne se pose pas la question : on jette !

 

Le lit : il faut l’aérer tous les matins contre les acariens

C’est censé être votre premier geste propreté du matin : il faut faire son lit. « Se coucher dans un lit pas fait ne prépare pas à une nuit réparatrice et plus si affinités », plaisante la spécialiste.
En pratique : ouvrir son lit le matin pour l’aérer pendant que l’on prend sa douche car les acariens et autres petites bêtes adorent la chaleur pour se reproduire. Juste avant de partir le matin, faire son lit.

Vous verrez, vous aurez l’impression de vous coucher dans des draps tout propres. Rien de plus agréable.

 

La douche : la rincer après chaque usage

Même si vous êtes pressé, pensez que le lendemain quand vous allez remonter dans votre douche, les microbes qui s’y seront accumulés seront immédiatement en contact avec votre peau. Le bac et les parois de la douche nécessitent un entretien aussi quotidien que son usage. Pour les lavabos c’est pareil.
En pratique : faire passer le message à toute la maison : il faut nettoyer les parois et les lavabos avec une éponge et un peu de produit nettoyant après chaque usage puis rincer à l’eau claire.

 

Vaisselle : à laver après chaque repas !

Même si on n’a pas toujours envie de faire la vaisselle sur le moment, il faut penser à la sensation désagréable que cela procure le matin au petit-déjeuner d’arriver dans une cuisine avec des assiettes et des couverts sales qui traînent. En laissant s’empiler les assiettes et les plats avec des restes d’aliments, les mauvaises odeurs risquent de se répandre et les microbes aussi.
En pratique : prendre l’habitude de faire la vaisselle après chaque repas ou pour les plus chanceux, de ranger la vaisselle sale dans le lave-vaiselle et le faire tourner.

 

Plan de travail : un nettoyage quotidien avec eau et savon

Viande, légumes, pains… Le plan de travail est l’endroit où l’on découpe la nourriture, où on pétrit les pâtes et parfois où on renverse des sauces ou des boissons. Etant un outil de cuisine à part entière, il est soumis à rude épreuve et nécessite un nettoyage quotidien car il est en contact permanent avec votre nourriture.
En pratique : après chaque usage, nettoyer le plan de travail avec une éponge imbibée d’eau et de savon et effectuer de petits mouvements circulaires sur toute la surface. Puis rincer le tout à l’eau.
En plus : penser à ne laisser aucun reste de nourriture sur le plan de travail.

 

Poubelle : à vider tous les soirs pour éviter les mauvaises odeurs

On ne vous apprends rien, la poubelle contient tous les déchets de votre maison, ce qui en fait un endroit fortement concentré en bactéries et associé aux mauvaises odeurs. Dans son livre, la gouvernante Manuela Xavier est catégorique : il faut la vider tous les soirs.
En pratique : « La tapisser de sacs que l’on jettera régulièrement. Après avoir vidé votre poubelle, frotter les parois avec une éponge imbibée d’eau et du liquide vaisselle. Dans le cas où on ne peut pas la vider tous les soirs, saupoudrer du bicarbonate aide à neutraliser les odeurs.

mon amour…

Tu m’appelles ta douce colombe.

 Aujourd’hui j’aimerais pouvoir,

 Me poser sur tes épaules et prendre toutes tes

 peines.

 Mais je ne peux pas!

 Seule mon amour pour toi me donne du courage.

 Le courage de t’aimer encore d’avantage.

 Ta peine est grande je le sais et jamais je

 pourrais l’apaiser.

 Mais dans mon cœur il y a un volcan d’amour

 pour toi.

 Je ne sais se que l’avenir nous réserve!

 Mais notre amour je veux  le vivre.

 Même si jamais nous ne vivons ensemble,

 Même si tu n’es plus comme avant.

 Mon cœur t’appartient et tu ne pourras pas

 changer cela.

 Je t’aime et je t’aimerais toute l’éternité.