Archive | 31 mai 2013

Zahia Dehar : Un nouveau défi incroyable et gourmand pour la créatrice

Zahia Dehar, divine comme une sucrerie par Ellen Von Unwerth pour la  Gâteau-bonbon.

Exclu :Zahia Dehar à La Cigale pour "Elektro Kif" de Blanci Li, à Paris le 8 avril 2013.

Exclu :Zahia Dehar, superbe en brune, à La Cigale pour "Elektro Kif" de Blanci Li, à Paris le 8 avril 2013.

Le mois de juillet sera crucial pour la poupée, désormais brune, Zahia Dehar. Après trois collections de lingerie haute couture, la jeune créatrice de 21 ans présentera sa première collection de prêt-à-porter à l’occasion de la Semaine de la couture, qui se déroulera à Paris du 1er au 4 juillet. Mais la jeune femme se lance un nouveau défi, un délicieux défi pourrait-on ajouter, avec l’ouverture d’un pop-up store consacré à ses modèles et aux délices du palais : une pâtisserie d’un nouveau genre.

La communication de Zahia Dehar est désormais assurée par la prestigieuse agence Laurent & Co. Sa première mission est d’accompagner le lancement de la pâtisserie concept de la jeune créatrice qui ouvrira ses portes du 1er juillet au 15 octobre 2013 chez L’Eclaireur au 10 rue Boissy d’Anglas dans le le très chic (évidemment) 8e arrondissement de Paris. Dans ce salon de thé éphémère imaginé par Zahia, les clientes pourront succomber aux modèles prêt-à-porter inspirés de sa collection couture automne-hiver 2012-2013, baptisée Gâteau-Bonbon. Les créations de Zahia seront présentées sur un pied d’égalité avec les friandises sucrées confectionnées sur mesure par un jeune pâtissier surdoué d’après des croquis des craquants Sugar Toys de mademoiselle Zahia.

Inspirée par la gourmandise de son enfance, cette collection a le grand avantage d’être made in France. Zahia s’est associée avec Les Atelières – nées de la rencontre entre Muriel Pernin, directrice d’une agence de communication, et de Nicole Mendez, Maison Lejaby – pour confectionner ces modèles aussi uniques dans leur version couture que dans leur déclinaison prêt-à-porter. Et pour le décor de ce pop-up store, Zahia a évidemment soigné chaque détail, rêvant d’une extraordinaire boîte à gâteau à l’échelle XXL, où ses créations sont présentées sous des cloches de cristal comme des gâteaux et où les pâtisseries le sont comme des bijoux, où les tapis sont fleuris, les fauteuils capitonnés et la vaisselle anglaise. Un fantasme de boutique rose bonbon, gris poudré et délicat qui s’installe dans la capitale avant de s’envoler pour New York et Tokyo.

La fulgurante ascension de Zahia Dehar dans le monde de la mode se poursuit de la plus gourmande des manières.

Braderie Solidaire : le Zénith de Dijon ouvre ses portes aux bonnes affaires

braderie

Ce dimanche 2 juin au Zénith de Dijon, la Fnac s’associe au Secours populaire à l’occasion de la 5e édition de la « Braderie solidaire ». L’objectif, au travers de ces (très) bonnes affaires : faciliter l’accès à la culture et à la technologie pour tous.

 

Livre, CD, DVD, jeux vidéo, accessoires de toutes sortes… Ce dimanche, de 9 heures à 20 heures, le Zénith se transformera en caverne d’Ali Baba, sous l’impulsion de  la Fnac de Dijon et du Secours Populaire. Pour sa cinquième édition, les rayons de la « Braderie solidaire » recèleront un large choix de produits neufs.

 

Outre les objets bradés, la « Braderie solidaire » sera ponctuée d’animations. La Fondation Orange proposera ainsi aux enfants de jouer sur la console X Box 360, dans un espace dédié. Une aire de jeux surdimensionnés sera également mise à disposition des plus jeunes par la Caf 21.

Le billet d’entrée pour la braderie, d’une valeur de 1 euro (gratuit pour les moins de 12 ans), permettra aussi aux visiteurs de tenter leur chance à la tombola. A gagner : de nombreux lots, offerts par les partenaires de la manifestation.

 

Pour rappel, en 2011, l’événement avait rassemblé quelques 4000 visiteurs. Ils s’étaient partagés 45 palettes de produits culturels neufs, vendus bien moins chers que leur tarif initial.