Archive | 30 mai 2013

Artichaut : ne faites plus l’impasse ! Il peut aider à perdre du poids

 

 

artichaut maigrir

 

Vous avez quelques kilos en trop ? Mangez de l’artichaut. Pourquoi ? Comme il
est riche en fibres
(4,7g quand il est de taille moyenne), l’artichaut calme la sensation de faim et
limite les grignotages. Dans une étude hongroise*, des sujets obèses suivant un
régime pauvre en calories avaient remarqué qu’en buvant un concentré de jus
d’artichaut, leur satiété diminuait de manière significative tout comme leur
indice de masse corporelle (IMC). L’artichaut
est aussi pauvre en calories**, à condition bien sûr de le consommer sans
vinaigrette !
* Antal M, Regöly-Mérei A, Biró L, Arató G, Schmidt J, Nagy K,
Greiner E, Lásztity N, Szabó C, Péter S, Martos E. Effects of oligofructose
containing diet in obese persons
, Orv Hetil. 2008 Oct 19;149(42):1989-95.

Hungarian.
** 1 artichaut moyen apporte moins de 30 kcal

Radars : dans quels département flashent-ils le plus ?

D’après un classement réalisé par le magazine AutoPlus, voici le nombre total de flashs enregistrés dans les 10 départements ou les radars sévissent le plus.

Mais ce n’est pas tout, vous saurez également le nombre de flashs enregistrés par type de matériel, à savoir cabines vitesse, radars embarqués (hiboux) et radars de feu rouge.

 

Rhône (69) : 826 520 flashs par an

 

1 – Rhône (69) : 826 520 flashs par an

Cabines : 617 233 ; Embarqués : 162 309 ; Feu rouge : 46 978

Nord (59) : 821 854 flashs par an

2 – Nord (59) : 821 854 flashs par an

Cabines : 532 558 ; Embarqués : 241 947 ; Feu rouge : 47 349

Alpes-Maritimes (06) : 758 438 flashs par an

3 – Alpes-Maritimes (06) : 758 438 flashs par an
Cabines : 488 138 ; Embarqués : 215 871 ; Feu rouge : 54 429

Essonne (91) : 715 236 flashs par an

4 – Essonne (91) : 715 236 flashs par an

Cabines : 509 079 ; Embarqués : 188 529 ; Feu rouge : 17 628

Yvelines (78) : 598 078 flashs par an

5 – Yvelines (78) : 598 078 flashs par an

Cabines : 428 087 ; Embarqués : 104 944 ; Feu rouge : 65 047

Bouches-du-Rhône (13) : 528 790 flashs par an

6 – Bouches-du-Rhône (13) : 528 790 flashs par an

Cabines : 234 071 ; Embarqués : 214 815 ; Feu rouge : 79 904

Moselle (57) : 517 538 flashs par an

7 – Moselle (57) : 517 538 flashs par an

Cabines : 361 473 ; Embarqués : 150 439 ; Feu rouge : 5 626

Val-de-Marne (94) : 516 895 flashs par an

8 – Val-de-Marne (94) : 516 895 flashs par an

Cabines : 391 562 ; Embarqués : 54 617 ; Feu rouge : 70 716

Paris (75) : 497 394 flashs par an

9 – Paris (75) : 497 394 flashs par an

Cabines : 319 253 ; Embarqués : 159 436 ; Feu rouge : 18 705

Var (83) : 495 046 flashs par an

10 – Var (83) : 495 046 flashs par an

Cabines : 289 800 ; Embarqués : 177 756 ; Feu rouge : 27 490

 

 

Cannes 2013: Palmarès des tenues les plus élégantes et originales du Festival

Nicole Kidman en robe Giorgio Armani, le 26 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Izabel Goulart, fatale sur le tapis rouge en robe noire Emilio Pucci et bijoux de Grisogono pour la montée des marches du film The Immigrant. Cannes, le 24 mai 2013.

Solange Knowles, ravissante dans une robe Stéphane Rolland (collection automne-hiver 2012) lors de la montée des marches du film Gatsby le Magnifique en ouverture du 66e Festival de Cannes. Le 15 mai 2013.

Barbara Palvin, fatale dans un look haute couture Alexandre Vauthier accessoirisée de boucles d'oreilles en diamants Montblanc lors de la montée des marches pour le film Ma vie avec Liberace. Cannes, le 21 mai 2013.

Audrey Tautou dans une volumineuse robe rouge er rose de chez Prada le 26 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Milla Jovovich en robe Armani, le 22 mai 2013 lors du Festival de Cannes.

Justin Timberlake et Carey Mulligan en robe Vionnet au Festival de Cannes, le 19 mai 2013.

Paz Vega en création Stéphane Rolland lors du Festival de Cannes, le 18 mai 2013.

Jessica Biel en robe Marchesa lors du Festival de Cannes, le 19 mai 2013.

Emmanuelle Seigner et Roman Polanski - Montée des marches du film "La Venus à la fourrure" lors du 66e Festival du film de Cannes. Le 25 mai 2013.

La 66e édition du Festival de Cannes s’est clôturée dimanche 26 mai et a révélé le palmarès complet des films les plus marquants cette nouvelle saison. Mais le Festival international du film offre également, grâce à la venue des stars, son lot de glamour et de belles robes. Voici le palmarès des créations les plus marquantes de ce Cannes 2013.

Cette année encore, ce sont les robes de style classique qui ont primé à Cannes. Loin des créations parfois exubérantes et bling-bling que l’on peut voir lors de certains grands événements, l’esprit glamour et chic de Cannes n’a pas encore disparu. Ainsi, les robes blanches ont envahi le tapis rouge du Festival. En tête de cette tendance à la fois sobre et sage : Nicole Kidman. Membre du jury au côté de Steven Spielberg qui en était le président, la belle Australienne arborait lors de la soirée de remise de prix une création Giorgio Armani d’une élégance rare. Accompagnant parfaitement la silhouette de l’actrice, la robe effet cache-coeur mettait en valeur sa taille très fine.

Dans un autre style, lors de la montée des marches du film Inside Llewyn Davis, dernière réalisation des frères Coen qui met en scène son époux Justin Timberlake, Jessica Biel arborait une robe blanche, presque grise, de style années 50. Une pièce Marchesa très « glamour hollywoodien » avec des finitions broderies en plumes. Mais le blanc ne rime pas toujours avec classicisme. La preuve avec Paz Vega. L’actrice espagnole, également L’Oréal Girl, avait choisi une robe Stéphane Rolland très originale. Séparée en deux par du tulle qui laissait entrevoir ses jambes, la tenue de la beauté latine mêlait deux styles : en haut la tendance se voulait masculine avec une longue veste blanche, alors qu’en bas elle s’achevait en une jupe et traîne blanche à plumes. Un mélange de styles savamment réalisés.

Afin de marquer le tapis rouge de leur empreinte mode, certaines personnalités osent l’originalité. Solange Knowles, petite soeur de Beyoncé, a gravi les marches pour le film Gatsby le Magnifique dans une robe dorée. Ce n’est toutefois pas le style bling-bling de la tenue qui a marqué mais sa complexité. La création Stéphane Rolland, créateur qui a incontestablement marqué ce Festival de Cannes 2013, mêlait en effet brillance, plumes et transparence. Dans un style tout aussi travaillé, l’actrice chinoise Li Yuchun, entièrement habillée en Givenchy haute couture lors de la montée des marches d’All Is Lost, arborait un pantalon et un haut dégradé or, marron et noir pailleté. Pour sa part,Audrey Tautou qui n’a jamais peur de tenter des expériences vestimentaires, a osé une volumineuse et sublime robe Prada rouge à ceinture rose. Milla Jovovich et sa robe Armani composée d’un bustier noir brillant et d’une jupe aérienne bleu marine ne manquait pas non plus d’originalité comme Barbara Palvin qui a été l’une des rares à opter pour un tailleur masculin, signé Alexandre Vauthier, cette année.

Quand glamour rime avec sexy, cela donne lieu à des pièces très échancrées, une autre grande tendance de ce Festival de Cannes. La superbe Brésilienne de 28 ans et ambassadrice L’Oréal, Izabel Goulart, a foulé le tapis rouge dans une robe Emilio Pucci noire ouverte jusqu’en haut de la cuisse qui n’était pas sans rappeler la tenue que portait Angelina Jolie aux Oscars 2012. Plus sobre, Carey Mulligan a affiché une double échancrure sur une création Vionnet noire et blanche. Mais celle qui s’est montrée la plus ouverte est sans conteste Emmanuelle Seigner. Avec sa sublime robe Alexandre Vauthier, l’actrice a affiché le plus profond et large décolleté de ce Festival de Cannes.

 

Jade Foret : Superbe dans sa robe de mariée ou sa fille Liva dans les bras

Jade Foret : "❤ i Love her so much"

Jade Foret : "Un grand merci à Raynald & Aline pour la coiffure et make-up. Big thanks to Raynald & Aline for my hair & make-up"

Jade Foret devenue Lagardère avec l'adorable Liva

Jade Lagardère actuellement à Miami

Symbole fort, Jade Foret, mariée
en toute intimité
 vendredi 24 mai à Paris à son
fiancé et amoureux depuis deux ans
 Arnaud Lagardère, a tenu à changer son
nom sur son compte Twitter, où elle raconte son quotidien. Devenu Jade
Lagardère, son souhait le plus cher, le mannequin belge s’est envolé pour Miami,
où le soleil est roi. Et bien sûr, elle est venue avec sa
petite fille Liva
, née en septembre

« Jade Foret, 22 ans, mannequin, actrice, artiste, mariée et mère de famille », telle est la description que l’on peut lire sur le profil Twitter de Jade Foret. Alors qu’elle confiait dans les pages de Gala que l’éducation de sa fille était devenue sa priorité, Jade Foret nous prouve chaque jour qu’elle en est totalement gaga. Son compte Instagram regorge de photos de sa fille et elle. Et il n’y a pas de doute, Liva est le portrait craché de sa mère. La petite fille a les grands yeux verts de sa maman ainsi que son ravissant sourire !

Sur son compte Instagram, Jade Foret a également posté une photo de sa robe de mariée ! Très sobre et élégante, la robe choisie par le mannequin de 22 ans est parfaite pour sa silhouette élancée. Haut en dentelle, longueur plus courte devant que derrière, Jade Foret, qui avait opté pour un chignon haut qui lui allait à merveille, était resplendissante.

Actuellement en vacances à Miami, Jade Foret profite. Elle n’hésite d’ailleurs pas à nous narguer en maillot de bain et short ou même en robe bustier portée avec des spartiates.

Grand Dijon : le vélo en fête

fête du vélo

Ce week-end, Dijon fête le vélo et ses nouveaux aménagements urbains en la matière. Au programme : stands, balades à deux-roues et « Flash bike » inédit.

 

Le Grand Dijon met le vélo à l’honneur et entend bien mener une politique volontariste en faveur de la pratique de la bicyclette. Son ambition, telle qu’inscrite dans le plan de déplacements urbains 2012-2020 : faire passer la part modale du vélo de 3 à 10 % dans l’agglomération. Deux cent cinquante kilomètres d’aménagements (pistes et bandes cyclables) ont été créés, en particulier le long des vingt kilomètres de voies du tramway.

 

Outre l’extension du secteur piétonnier, multiplication des zones 30, généralisation des double-sens cyclables, des équipements récemment mis en place tendent à faciliter la vie des cyclistes : vélostations en gare et bientôt le long du tramway et à Longvic, arceaux de stationnement, signalétique dédiée, et, désormais, « cédez-le-passage » cyclistes installés sous de nombreux rouges de l’agglomération. Des services de location courte durée (Vélodi) et longue durée (DiviaVélo) complètent l’offre.

 

En marge des infrastructures, le Grand Dijon se fait fort de valoriser les déplacements à vélo au travers d’événements spéciaux. La Fête du vélo prévue ce week-end, en est l’exemple probant.

 

Fête du vélo : demandez le programme !

 

Début des festivités ce vendredi 31 mai, avec une mise en jambe sous la forme d’une balade à vélo, d’un pique-nique et d’un moment convivial autour d’un film documentaire à l’initiative de l’association Evad et de Quétigny Environnement. Le départ sera donné à 18h place de la République.

 

Le lendemain, tous en selle dès 15 heures. La place Darcy accueillera un village dédié à la bicyclette, composé de différents stands et rythmés par des spectacles et autres démos.

 

A l’œuvre : l’association Evad, qui se fera forte de transformer les passants en adeptes de la petite reine. Spécialistes de la réparation, La Bécane à Jules et l’atelier mobile La Rustine contrôleront les deux-roues qui le souhaitent et distilleront leurs bons conseils.

 

De leur côté, Décathlon Cyclable et deux-roues électriques vous proposeront d’enfourcher, le temps d’un tour de poste, d’étonnants engins : biporteur, vélo cargo, vélo de randonnée, vélo pliable…

 

Autre attraction : « Mon vélo et moi », une exposition de La Bécane. A 16 heures, un prix sera remis aux lauréats du concours d’image qui se seront montrés les plus originaux.

 

Place Darcy, il sera aussi possible d’en savoir plus sur le DiviaVélo, et d’emprunter l’un des deux-roues couleur cassis pour la journée, ou plus si affinités.

 

Enfin, l’association Pas le bon pied organisera des initiations au monocycle ou au trial, et le Vélotour enregistrera les préinscriptions  pour sa prochaine édition, en septembre 2013. L’occasion de réserver sa place pour venir redécouvrir à bicyclette des sites insolites ou incontournables de la cité des Ducs.

 

Tous au « Flash Bike » !

 

Dimanche 2 juin, balade familiale et photo événement sont au programme. Avant de s’élancer dans le secteur piétonnier et sur les pistes cyclables créées dans l’agglomération pour une promenade familiale, toutes et tous sont conviés, vélos compris, à un événement inédit.

 

Le principe est simple. A VTT, à vélo de course, à biporteur, à tricycle ou en encore sur un vieux biclou, cyclistes du dimanche comme grand défenseurs de la petite reine sont invités à prendre la pause pour une photo de famille en plein cœur du centre-ville de Dijon, rue de la Liberté. Un flash mob version deux-roues, qui servira de symbole à l’espace reconquis par le vélo à Dijon ; et une image d’Epinal pour une agglomération qui promet de célébrer, grâce la Fête du vélo, son nouveau visage d’après  les travaux.

 

Aujourd’hui dans Dijon, à vélo, on dépasse les autos.