Archive | 2 juillet 2019

6 conseils pour éviter la chute des cheveux

Perte de cheveux

Après les rayons solaires de l’été, l’automne fait tomber les feuilles mortes et les cheveux durant quelques semaines. Conseils et traitements adaptés pour limiter ce désagrément et garder de beaux cheveux avant l’hiver. Pour les aider à passer le cap de cette saison difficile tout en gardant éclat et bon moral, voici quelques recommandations.

Les bénéfices des massages du cuir chevelu

Pour préparer la repousse et stimuler la circulation du cuir chevelu tout en le renforçant, des massages effectués chez le coiffeur ou dans des instituts spécialisés assurent épaisseur aux nouveaux cheveux et préparent son hygiène de vie future.

Lavages réguliers et soins à base d’huiles essentielles

Il est important de continuer à entretenir et nourrir ses cheveux en les lavant avec des shampoings doux et sans sulfate et en les rinçant à l’eau tiède. On peut y ajouter des soins à base d’huiles essentielles pour rééquilibrer la densité de kératine, notamment l’huile essentielle de citron pour les cheveux gras ou ternes.

L’effet boostant des compléments alimentaires

Dermatologues et coiffeurs conseillent de suivre une à deux cures de compléments alimentaires au moins 3 mois avant le début de l’automne, puis fin novembre, pour mieux anticiper les changements de saisons en ainsi enrayer la chute de cheveux.

Les traitements antichute à la rescousse

Des traitements anti chute de cheveux renforcent la structure de la kératine et des fortifiants à base de concentrés régénérateurs peuvent pallier à la perte capillaire. Tous agissent en prévention et jouent sur la repousse du futur cheveu.

Les bons aliments pour de beaux cheveux

Les aliments riches en fer (viande rouge, abats, lentilles, poissons, œufs et fruits de mer), ceux riches en vitamine B (céréales complètes et poissons gras), les fromages à pâte dure et les fruits et légumes devraient être privilégiés pour garder une chevelure éclatante toute l’année.

Gare aux lissages et défrisages fréquents

Tout comme une décoloration de mauvaise qualité, les défrisages de cheveux crépus ou les lissages effectués trop fréquemment, notamment sur cheveux fragiles et fins, peuvent occasionner des pertes de cheveux plus importantes ou réduire leur cycle de vie. Mieux vaut réserver ces gestes à quelques occasions pour les réaliser.

Où acheter ?

Sur Internet : Vous pouvez acheter de l’huile essentielle de citron.

3 plantes pour vous aider à maigrir

Maigrir naturellement

Vous en avez assez, de ces kilos superflus ? Voici trois plantes pour vous aider à perdre du poids naturellement.


Le nopal

Le nopal est en fait notre figuier de barbarie. C’est un cactus capable de prospérer dans le désert. Nopal, c’est son nom mexicain, d’origine aztèque. Les propriétés de coupe-faim de cette plante sont stupéfiantes. Grace à l’effet de satiété qu’elle produit, elle facilite la perte de poids. Le nopal capte les graisses et les sucres, pour en freiner l’assimilation. Il est aussi capable de réguler la glycémie et le taux d’acide gras du sang. Toutes ces qualités font que le nopal est un allié indissociable d’un programme minceur. C’est aussi un calmant et un défatiguant naturel.

Le konjac

Le konjac est une plante originaire d’Asie du Sud-Est. Dans ces contrées, son tubercule est traditionnellement utilisé contre le diabète ou les maux de ventre. Actuellement encore, le konjac est un incontournable de la cuisine raffinée et traditionnelle au Japon. Mais ce ne sont pas les seuls atouts de cette plante lointaine: en augmentant la sensation de satiété, le konjac contribue à la perte de poids. C’est ainsi un coupe faim naturel. Une autre de ses qualités est de ne représenter que 3 calories par 100 grammes.

Le garcinia

Le garcinia est une plante indonésienne particulièrement efficace pour la perte de poids. Son fruit contient de l’acide hydroxycitrique, souverain pour diminuer l’appétit et réduire le stockage des graisses. Cet acide est capable d’inhiber l’enzyme citrate lyase, c’est-à-dire l’enzyme coupable de convertir les sucres en graisses. Encore actuellement consommée dans l’est de l’Inde pour ses qualités culinaires, la plante de garcinia est, pour ce qui nous concerne, un coupe-faim de premier choix.

7 raisons de boire du thé vert

Quels sont les bienfaits du thé vert ?

Si le thé est bon pour la santé, c’est parce qu’il contient de nombreux agents qui aident à lutter contre diverses pathologie. Si vous cherchez de bonnes excuses pour boire du thé au quotidien, voici quelques raisons qui achèveront de vous convaincre !

Le thé vert est bon pour la mémoire

D’après une étude récente sur le sujet, le thé vert serait associé à des bienfaits sur la mémoire, ainsi que sur les capacités mentales. Les vertus antioxydantes de la boisson y seraient certainement pour quelque chose.

Le thé vert aide à lutter contre le vieillissement cellulaire

Le thé vert aide également à lutter contre le vieillissement cellulaire. Les molécules contenues dans la boisson ont en effet la capacité de piéger les radicaux libres et contribuent à diminuer le stress oxydatif, responsable du vieillissement des cellules.

Le thé vert est bon pour le cœur

Si le thé vert est bon pour le cœur, c’est aussi parce qu’il aide à protéger des effets de la coagulation et de l’athérosclérose, dont l’existence dans le corps témoigne de la présence de corps gras et de mauvais cholestérol.

Le thé vert aide à contrôler votre IMC

Grâce aux vertus du thé vert, vous faites également un geste pour votre poids, à condition bien sûr d’adopter un mode de vie sain et une bonne hygiène alimentaire en parallèle.

Le thé vert est bon pour les dents

Véritable agent protecteur de la bouche, le thé vert contribue ainsi à prévenir les caries dentaires et l’apparition de plaque. Il aide aussi à lutter contre les gingivites.

Le thé vert aide à lutter contre les moments de fatigue

Antistress, le thé vert contribue notamment à lutter contre les risques de dépression nerveuse. Il aide également à lutter contre la fatigue et les états de somnolence.

Le thé vert protège contre diverses formes de cancers

Grâce à une action antiproliférative et anti-inflammatoire, le thé contribue à la prévention du cancer, notamment le cancer de l’œsophage, du sein et le cancer du poumon.

Les conseils de nos grands-mères

  • À forte dose, le thé vert peut provoquer une constipation et des irritations gastriques. Il est conseillé d’éviter de boire du thé pendant le repas, car celui-ci empêche le fer d’être assimilé par l’organisme. Les personnes souffrant d’arythmie cardiaque, d’insomnie et d’hypertension ne devront pas le consommer en grande quantité. Contre-indiqué aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans.

Où acheter ?

Sur Internet : Nous vous conseillons d’acheter du thé vert matcha, du thé vert jasmin et du thé vert sencha sur des sites sérieux comme Anastore, le leader européen des compléments alimentaires naturels. Celui-ci assure la qualité des produits, les relations clientèle, la fiabilité des envois ainsi que la sécurité des transactions.

Lumbago : huile essentielle de gaulthérie

lumbago

Comment soulager un lumbago ?

L’huile essentielle de gaulthérie apaise les douleurs dorsales en détendant les muscles. Bien utilisée, cette huile antidouleur peut vraiment vous soulager en attendant votre rendez-vous chez le kinésithérapeute.

Remède de grand-mère contre le lumbago

  1. Diluez l’huile essentielle avec l’huile végétale dans un bol.
  2. Massez délicatement les zones douloureuses du dos avec cette huile de massage calmante.

Ingrédients

  • 2 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie
  • 1 c. à soupe d’huile végétale d’arnica (à défaut de l’huile d’olive)

Équipement

  • Un bol

Les conseils de nos grands-mères

  • L’’huile essentielle de gaulthérie est contre-indiquée aux personnes épileptiques, allergiques à l’aspirine ou sous traitement anticoagulant. Usage externe uniquement. Ne pas l’utiliser à l’état pur, toujours la diluer. Interdite aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.
  • Le traitement peut être répété durant 1 semaine à raison de 3 ou 4 fois par jour.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de l’huile essentielle de gaulthérie

Mal de gorge : remède à la cannelle

Mal à la gorge ?

Pour soigner rapidement le mal de gorge, il y a la boisson de grand-mère. La cannelle est antibactérienne et antivirale. Le miel de thym, quant à lui est un antiseptique. La combinaison des deux ingrédients permet de soulager les maux de gorge naturellement.

Remède de grand-mère

  1. Faites chauffer le lait dans une casserole.
  2. Versez-le dans votre tasse.
  3. Ajoutez-y la cannelle et le miel de thym.

Ingrédients

  • 200 ml de lait
  • Un bâton de cannelle
  • 2 c. à café de miel de thym

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • Il est conseillé de boire cette boisson dès les premiers symptômes du mal de gorge ou de la grippe.
  • Consultez votre médecin si le problème persiste.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter des bâtons de cannelle, acheter de la cannelle de Ceylan en poudre,

Pourquoi dit-on « faire un tabac » ?

faire un tabac

« Faire un tabac » signifie rencontrer un succès considérable. Il semblerait que cette expression trouve son origine dans le vocabulaire utilisé par les marins du 19ème siècle.

A l’époque un « coup de tabac » est une tempête brusque, intense, avec de forts vents et du tonnerre. Elle fait par conséquent beaucoup de bruit. Par extension on a utilisé cette expression dans le milieu artistique quand un spectacle se concluait par des applaudissements nourris. Ainsi au début du 20ème siècle on disait « avoir le gros tabac » quand un artiste était chaleureusement et bruyamment salué par les spectateurs, comme un coup de tonnerre lors d’une tempête en mer.

Par la suite l’expression s’est simplifiée pour devenir « « faire un tabac » et son utilisation a dépassé le strict cadre des représentations artistiques. Aujourd’hui dans tous les domaines, on peut « faire un tabac » ou « faire un bide ».

Crampes musculaires : 3 remèdes de grand-mère

Comment soigner les crampes musculaires ?

La crampe musculaire est une contraction qui peut surgir à tout moment. Au-delà de la surprise, la douleur provoquée peut être intense. Touchant le plus souvent les mollets et les pieds, la crampe musculaire peut être tout simplement combattue par des remèdes de grand-mère.

Le vinaigre de cidre

Parmi les remèdes d’antan, le vinaigre de cidre est particulièrement prisé. Riche en potassium, il permet de lutter efficacement contre l’apparition des crampes. Mélangez 1 c. à soupe de vinaigre de cidre et 1 c. à soupe de miel dans une tasse d’eau chaude. Buvez jusqu’à 2 tasses par jour en prévention contre les crampes. Vous pouvez aussi choisir d’appliquer une compresse imbibée de vinaigre de cidre sur la zone concernée ou de prendre un bain dans lequel vous aurez, au préalable, versé 2 verres de vinaigre de cidre.

L’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande vraie est vivement conseillée pour détendre rapidement les muscles contractés. Pour cela, il convient tout simplement de masser la zone douloureuse avec quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie diluée dans de l’huile végétale.

Consommez du miel

Selon nos aïeules, la consommation de miel aiderait à soulager et prévenir les crampes. Pour ce faire, versez une cuillère à soupe de miel et une cuillère à soupe de vinaigre dans une tasse d’eau chaude.

11 erreurs alimentaires à éviter

Une alimentation équilibrée est à la base d’une hygiène de vie saine. Toutefois, bien se nourrir ne consiste pas simplement à choisir de bons produits, mais aussi à bien savoir les utiliser, voici une liste de onze erreurs alimentaires à éviter.

Peler les pommes de terre

N’épluchez pas vos pommes de terre ! En effet, ce légume est souvent consommé sans sa peau. Or, celle-ci est très riche en nutriments, et apporte en plus un supplément de goût. Elle est donc entièrement bénéfique pour votre santé si vous choisissez des pommes de terre non traitées !

Manger que les tomates crues

Vous aimez les tomates ? Vous allez adorer les tomates cuites ! En effet, ce fruit contient beaucoup de lycopène, une molécule qui est beaucoup plus facilement digérée une fois qu’elle est cuite. Vous en retirez ainsi un maximum de bienfaits.

Manger le brocoli trop cuit

A contrario, le brocoli est un légume qu’il vaut mieux consommer cru, car le sulforafane qu’il produit ne s’exprime pas après la cuisson. Si vous tenez absolument à faire cuire vos brocolis, préférez un feu très doux.

Consommer les graines de lin sans les broyer

Il est tout à fait judicieux d’inclure des graines de lin dans votre régime. En effet, elles ont des propriétés très appréciées notamment pour la régulation du système digestif et elles participent à la prévention des accidents cardio-vasculaires. Toutefois, pensez à les broyer avant de les ingérer !

Jeter le liquide du yaourt

C’est une des erreurs les plus communes : vous jetez le liquide qui se trouve au sommet de vos yaourts ? Dommage, car il est extrêmement fourni en calcium, en vitamines et même en protéines. Une vraie ration de bien-être qu’il serait dommage de gaspiller !

Une mauvaise cuisson de l’œuf

Les œufs sont bien connus pour être riches en bienfaits. Pour en profiter au mieux, il est très conseiller de consommer le blanc cuit, mais de laisser le jaune cru, car c’est ainsi que ses protéines passent le mieux dans l’organisme.

Éplucher les pommes

Comme pour la patate, il est préférable de laisser la peau des pommes sur le fruit, et de le laver soigneusement avant de le manger. En effet, l’enveloppe des pommes fourmille d’anti-oxydants : ceux-ci sont en première ligne dans la lutte contre le mauvais cholestérol !

Jeter les pépins de raisin

Ah, qu’il est désagréable de tomber sur un pépin lorsque l’on savoure une grappe de raisin… Ces petites graines sont pourtant riches en bienfaits nutritionnels ! Mieux vaut donc les consommer sans les jeter.

Manger que les carottes crues

À l’inverse du brocoli, la carotte peut se consommer cuite. En effet, son indice glycémique reste très bas, elle n’est donc pas contre-indiquée, même dans le cadre d’un régime sévère.

Prendre des soupes industriels

La soupe est l’alliée numéro un des régimes minceur. Toutefois, mieux vaut se prévenir des soupes industrielles : celles-ci sont en général trop chargées en sel, ce qui provoque de l’hyper-tension.

Bannir l’épinard

L’épinard a hanté vos cauchemars d’enfant ? C’est pourtant une vraie mine de nutriments, surtout s’il est cuit à point !

Vitamine D : 10 aliments à consommer

Les aliments riches en vitamine D

Plus connue par rapport à son rôle essentiel dans le renforcement et la santé des os et des dents, la vitamine D ou « vitamine soleil » est aussi un acteur important dans l’utilisation du calcium dans l’organisme ainsi que dans la croissance des cellules. Si les rayons de soleil sont considérés comme la principale source de vitamine D, elle est aussi présente en quantité conséquente dans plusieurs aliments.

L’huile de foie de morue

Contenant de la vitamine A et D, l’huile de foie de morue est le complément alimentaire utilisé pour assurer une bonne croissance et développement des os. Initialement présentée sous forme liquide en bouteille, l’huile de foie de morue est maintenant proposée sous forme de gélules permettant d’avoir une neutralité en goût.

Le saumon

Réputé pour contenir beaucoup de bons gras, le saumon est riche en minéraux et en vitamines, notamment en vitamine D. Pour qu’il conserve son apport en vitamines, il est conseillé de le servir cuit à la vapeur douce, au four ou grillé.

La truite

Autre poisson de la famille des poissons gras, la truite est riche en oméga-3, en phosphore, en sélénium, en protéines complètes et en vitamines B et D. Cuite à la vapeur douce ou au four, elle conservera la grande partie de ses éléments nutritifs.

Le hareng de l’Atlantique

Excellente source de vitamine D, le hareng de l’atlantique s’apprête mariné plutôt que cuit au four ou grillé.

Les œufs

Excellent substitut à la viande, l’œuf est un aliment très nourrissant avec un bon apport en éléments nutritifs. Source naturelle de vitamine D, l’œuf contient aussi des protéines complètes et des vitamines de la catégorie B.

Le lait

Riche en calcium et en sels minéraux, le lait est un aliment à fort apport nutritionnel qui n’est plus à présenter. Le lait est une bonne source de vitamines A, B et D.

Le foie de veau

S’il est souvent détesté des enfants, le foie de veau figure, contre toute attente, parmi les aliments contenant beaucoup de nutriments bénéfiques. Le foie de veau est un aliment riche en éléments nutritifs et en vitamines, notamment en vitamine D.

Le soja bio

Une fois bouillis, broyés et filtrés, les haricots de soja permettent d’obtenir la boisson de soja dont la qualité nutritionnelle en fait, actuellement, une bonne alternative au lait de vache. La boisson de soja enrichie contient, entre autres, de la vitamine D ainsi que des sels minéraux.

Le thon en conserve

Le fait qu’il soit en boîte n’entame en rien les apports nutritionnels du thon. Riche en protéines complètes, il contient aussi du phosphore, du sélénium ainsi que les vitamines A, celles du groupe B et de la vitamine D.

Les champignons de Paris

Préférés cuits, les champignons de Paris sont très riches en vitamine D en plus d’avoir une excellente teneur en minéraux et en vitamines du groupe B.

Anti-moisissures : 4 astuces de grand-mère

Comment enlever de la moisissure ?

Lorsque de la moisissure apparaît dans la maison, rien ne va plus, c’est la panique à bord ! Pourtant, quelques petites astuces simples et efficaces permettent parfois d’en venir à bout.

Retirer les taches de moisissure sur les tissus

Préparez un mélange avec une noisette de dentifrice et un sachet de levure chimique. Disposez cette pâte sur une brosse à dents avec laquelle vous frotterez la zone touchée. Laissez agir pendant 30 minutes avant de passer l’ensemble en machine.

Traiter les moisissures sur les murs

Les taches de moisissures présentes sur les murs peuvent être enlevées grâce à un mélange tout naturel : le vinaigre blanc et l’eau. Pour ce faire, mélangez 300 ml de vinaigre blanc avec 200 ml d’eau, versez le liquide dans un vaporisateur puis procédez au nettoyage en vaporisant bien sur les zones attaquées. Laissez sécher durant plusieurs heures puis essuyez la surface avec un chiffon doux. Répétez l’opération si nécessaire. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea tree à votre mélange, celle-ci va exercer un effet antifongique et antibactérien très efficace pour détruire les champignons.

Confectionner un déshumidificateur anti-moisissure

Prenez un peu d’argile concassée ainsi qu’une bouteille en plastique de 1,5 l vide. Coupez le haut de la bouteille, puis emboîtez-la goulot en bas (comme si vous faisiez un piège à guêpes), en ayant pris soin de tapisser l’extérieur du goulot d’un chiffon très fin. Placez l’argile concassée dans l’entonnoir jusqu’aux trois quarts, et c’est prêt. Pour un fonctionnement optimal, il vous suffit de vider régulièrement l’eau recueillie dans le fond de la bouteille, et de remplacer souvent l’argile et le chiffon.

Récupérer les joints de la salle de bains et de la cuisine

Ces champignons, souvent présents dans les pièces humides comme la salle de bains ou la cuisine, peuvent vous faire vivre un cauchemar. Grâce à cette astuce, vous pourrez récupérer les joints moisis et leur redonner toute leur blancheur. Pour cela, mélangez 200 g de bicarbonate de soude dans 100 ml d’eau. Puis utilisez ce mélange pour brosser les joints, en laissant agir 10 minutes environ. Vaporisez de vinaigre blanc. Rincez, et admirez le résultat !

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de l’huile essentielle de tea tree, acheter du vinaigre blanc.