Archive | 7 janvier 2018

Marnes-la-Coquette : la villa de Johnny est à vendre

Marnes-la-Coquette : la villa de Johnny est à vendre

La famille de l’artiste a mis en vente La « Savannah », la dernière demeure de Johnny, située dans le parc privé de Marnes-la-Coquette. Dans ce coin discret des Hauts-de-Seine, de nombreuses célébrités ont posé leurs bagages.

Dans cette commune de 1.700 habitants, la moins peuplée d’Île-de-France, se trouve La Savannah, la dernière demeure de Johnny Hallyday. C’est dans cette maison achetée avec sa femme Laetitia en 2005, que l’artiste est décédé, le 6 décembre 2017.

 

 

A vendre : villa de Johnny à Marnes-la-Coquette, prix à débattre

.

A vendre : villa de Johnny à Marnes-la-Coquette, prix à débattre, discrétion garantie

La « Savannah », la demeure où la star est décédée dans le parc privé de Marnes-la-Coquette, a été mise en vente par sa famille. Dans un quartier discret et privilégié, où de nombreuses célébrités…

Laetitia avait annoncé vouloir vendre cette propriété, après le décès du chanteur. Cette maison lui rappelle des souvenirs trop douloureux : en effet, c’est là qu’a eu lieu la soirée d’adieu de Johnny, révèle Gala, entourés de sa famille et de ses amis. Johnny et Laetitia ont acquis cette propriété cossue en 2005. À l’époque, sa valeur était estimée entre 15 et 18 millions d’eu­ros. D’une surface de 900 mètres carrés, elle comporte une piscine et un terrain de tennis. La maison se situe au milieu d’un parc privé, un quartier « bunkerisé et cerné par des caméras de surveillance », décrit Le Parisien.

UNE VIE DISCRÈTE ET ANONYME

« On ne peut y entrer qu’une fois par an, c’est le soir de la fête de la Saint-Jean », révèle un passant à notre confrère du Parisien. « On défile avec une fanfare derrière des lampions, et les habitants du parc participent, certains viennent nous saluer. » Autour de La Savannah, d’autres richissimes voisins ont vécu dans ce petit village d’Ile-de-France : Maurice Chevalier, Alain Prost, mais aussi Hugues Aufray ou Jacques Séguéla ont tous acheté une propriété dans ce village. Là, ils pouvaient vivre en toute discrétion.

Question prix, les suppositions vont bon train : certains sites d’actu people évoquent pourtant des tarifs oscillant entre 20 et 30 millions d’euros. Un chiffre que l’agence immobilière chargée de la transaction n’a pas voulu dévoiler. Caroline Frizon, la directrice de l’agence, contactée par Le Parisien, a toutefois précisé que le nom d’un propriétaire joue « forcément » dans une vente.
Quand la vente de la Savannah sera actée, on ne trouvera plus vraiment de célébrité à Marnes. Plutôt des industriels et hommes d’affaires venus chercher « tranquillité, confidentialité et verdure » explique l’agent immobilier. La ville, sans commerce, est considérée par l’Insee comme la plus riche de France, compte tenu du revenu moyen par habitant.

 

France Gall est morte

France Gall est morte

Icône de la chanson française, France Gall s’est éteinte. Isabelle Gall de son vrai nom naît en octobre 1947 dans une famille de mélomanes.

Son premier contrat avec une maison de disques, elle le signe dès l’âge de 16 ans. La jeune chanteuse suscite un engouement national dès ses premiers titres. Serge Gainsbourg, avec qui elle partage son directeur artistique, lui écrit Poupée de Cire, Poupée de Son’, avec laquelle elle gagne l’Eurovision. De Claude François à Julien Clerc, France Gall partage la vie des plus grands artistes de la scène française, qui lui dédient plusieurs titres. En 1976, elle se marie au compositeur Michel Berger, avec qui elle aura Pauline puis Raphael. Avec lui elle partage ses titres, mais aussi la scène, dont la plus fameuse reste « Starmania ». Malheureusement, la maladie de leur fille ainée, Pauline, viendra ternir leur bonheur. Michel meurt à l’âge de 44 ans d’une crise cardiaque. Peu de temps après, Pauline s’éteint à l’âge de 19 ans alors que France se remet tout juste d’un cancer. Elle partage alors sa vie jusqu’au bout avec son fils Raphael entre New York, Paris et le Sénégal. En novembre 2015, c’est la première de ‘Résiste’ la comédie musicale de France Gall réalisée en hommage à Michel Berger. France Gall nous quitte aujourd’hui en laissant derrière elle quelques-uns des plus grands classiques de la variété française.