Neuf conseils pour vivre centenaire

Manger moins, mieux, et surtout des aliments protecteurs… Voici neuf conseils pour vivre plus longtemps et rester en parfaite santé !

 

Mangez léger

 

L’étude du mode d’alimentation des centenaires à travers le monde a permis de mettre en évidence une règle nutritionnelle bénéfique : la règle des trois-quarts.

Il s’agit tout simplement de s’arrêter de manger avant d’être rassasié. En d’autres termes, éviter de vous gaver et sachez écouter votre sentiment de satiété.

Evitez les graisses le soir

Des recherches récentes ont montré que manger dans la journée des protéines et des graisses au petit-déjeuner et au déjeuner fournit de l’énergie sans faire prendre de poids.

En revanche, manger les mêmes aliments le soir au dîner augmente le risque de surcharge pondérale, d’hypertension

Buvez du thé

Le thé est le breuvage favori des centenaires à travers le monde.

Riche en antioxydants, comme la vitamine E qui inhibe les radicaux libres (sources de vieillissement et de cancers), le thé prévient et traite le durcissement des artères.

Privilégiez le poisson

Les « oméga 3 » contenus dans le poisson et quelques autres aliments sont des protecteurs vasculaires car ils réduisent les plaques d’athérome, l’inflammation locale et l’hypertension.

Ils aident aussi à maintenir une bonne fonction respiratoire. Les populations qui mangent beaucoup de poissons, de fruits et de légumes souffrent beaucoup moins de maladies cardio-vasculaires que les autres et présentent globalement une meilleure santé

Essayez les patates douces

Mangez des patates douces, et pas seulement pour les fêtes !

Celles-ci (tout comme les ignames de Chine) sont particulièrement riches en béta-carotène et en vitamines C, antioxydants majeurs, facteurs de longévité. Il faut en manger toute l’année.

Mastiquez longuement

Il faut mâcher au moins trente fois chaque bouchée avant de l’avaler.

Le travail fait par les mâchoires facilite la digestion des aliments et favorise l’absorption des vitamines et autres nutriments.

Avalez des soupes

Un moyen simple de lutter contre la surcharge pondérale est de boire un ou plusieurs bols de soupe par jour.

Ils permettent une bonne hydratation de l’organisme et apportent des sels minéraux en bonne quantité. Il est préférable de faire soi-même sa soupe à la maison plutôt que de l’acheter, car les produits du commerce sont souvent trop riches en sels de sodium et contiennent des additifs chimiques.

Evitez les boissons gazeuses

La plupart des boissons gazeuses, comme les sodas, contiennent de l’acide phosphorique, un acidifiant conservateur.

Or, l’excès de phosphore, en précipitant le calcium dans le tube digestif, va en réduire l’absorption et favoriser la déminéralisation osseuse. À terme, ils peuvent augmenter le risque d’ostéoporose chez la femme, en particulier.

Misez sur les abricots !

Riche en carotène et autres antioxydants, l’abricot est un protecteur cardio-vasculaire.

Il réduit la part de « mauvais cholestérol » ainsi que les risques de cancer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s