Archive | 21 mai 2015

Rêve de nuit

Blog de corine : qui ne tente rien, n'a rien !, Rêve de nuit ! Bertino le Pascalois Texte Vidéo:GIOVANNI MARRADI TOGETHER

 

Sur ma terne vie
Fleurie par les rêves
d’infinie tendresse
Se pointe comme jeunesse
la volupté de l’amour
à laquelle j’espère toujours

Sans me limiter
aux ardents tête-à-tête,
Je nourris appuyé l’un à l’autre
Nos besoins d’intimité.
Je découvre par notre confiance
que l’on peut vaincre
et défier sans efforts….
La souffrance
les heurts et les larmes

Et je rêve! Je rêve

Que les doux baisers de la nuit
plus chaud et plus câlins
Succèdent à ceux du jour.
Que nos nuits sont lumineuses
et aussi brûlantes que celles de
notre tendre jeunesse.

Toujours bercé par le rêve
J’ai vu ton corps ardent
Plus doux qu’un rayon de lune
Et plus chaud que le soleil d’été.
J’ai vu tes seins se gonfler
de désirs et de rêves.
J’ai vu mes lèvres se brûler
à les parcourir sans répit
J’ai vu mes mains te caresser
sans trêve, sans se lasser
Et j’ai vu et revu l’offrande
la plus précieuse, celle de toi-même

Et je rêve! Je rêve….

Que la joie et la gaieté
fusent de toute part.
Que de beaux mots d’amour
susurrés à nos oreilles.
Dans cette étreinte sans pareil
qui ne peut être brève.
De la force de nos pensées
éloigner l’aurore du jour
Le temps de nous épuiser
A vivre ces beaux jours

Et je rêve! je rêve

Qu’ils se réalise ce rêve
Je t’espérais, je t’attends
Et qu’étroitement unis
sans pouvoir se quitter.
Voir monter notre amour
comme une lune argenté
qui se revêt de chaleur
de désir et de sève
pour devenir ardent soleil d’été