Radars : les conducteurs pris de vitesse

Un radar invisible (© Getty Images)

Un radar invisible

Aucun moyen de détecter ces radars nouvelle génération. Vous roulez en ville, une voiture banalisée roule à côté de vous et sans émettre de flash, son radar embarqué sera capable de vous photographier. Voilà la nouvelle arme du gouvernement en matière de sécurité routière : des radars mobiles déployés sur les route dès le 15 mars.  « La nouveauté, c’est que ces radars vont effectuer des contrôles à partir  de véhicules insérés dans le flot de circulation. L’objectif est de se fondre  parmi les automobilistes », explique Aurélien Wattez, chef du département du  contrôle automatisé à la Sécurité routière. Au départ, seuls les véhicules doublant la voiture banalisée seront verbalisés. Mais dès cet été, les voitures roulant en sens inverse seront aussi photographiés.
Les grands excès de vitesse visés
Sur ce nouveau dispositif, l’antenne radar est cachée derrière la plaque d’immatriculation du véhicule, conduit par deux officiers en uniforme. Mais seuls les grands excès de vitesse seront détectés, la marge d’erreur de ce nouveau radar étant plus importante que sur les anciens. Ainsi sur autoroute, une voie limitée à 130 km/h, un automobiliste qui  roule à 138 km/h ne sera pas verbalisé, car la vitesse retenue (138 moins 10%)  est égale à 124 km/h, en dessous de la vitesse autorisée. En revanche, le même  automobiliste photographié à 146 km/h sera verbalisé avec une vitesse retenue  de 131 km/h (146 moins 10%). Au total, 300 véhicules équipés de ces nouveaux radars devraient être  déployés d’ici à trois ans, sur un rythme de 100 par an.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s