Archive | 15 novembre 2021

BIOGRAPHIE DE MARLON BRANDON

BIOGRAPHIE DE MARLON BRANDO – Acteur américain, Marlon Brando est né le 3 avril 1924 à Omaha. Il est mort le 1 juillet 2004 à Los Angeles. Il a notamment joué dans « Un tramway nommé Désir ».

Biographie courte de Marlon Brando – Marlon Brando est souvent décrit comme le plus grand acteur de tous les temps. Et pour cause : pendant des années, il incarnera à lui seul cette nouvelle race de comédiens issue de l’Actor’s Studio, célèbre méthode de jeu consistant à s’abandonner quasi totalement au personnage interprété. Mais, comme James Dean, comme Marilyn Monroe, Marlon Brando a largement dépassé son statut de star pour accéder à celui d’icône sexuelle et culturelle. Plus qu’un acteur, c’est un mythe.

Une trajectoire idéale

Marlon Brando Jr est né le 3 avril 1924 dans une famille modeste du Nebraska. Après des études médiocres et un passage éclair par une académie militaire, le jeune homme s’envole en 1943 pour New-York. Là, il assiste aux cours de théâtre de Stella Adler qui lui enseigne la méthode de l’Actors Studio (voir plus haut). C’est une révélation : Brando est un acteur né. Sept ans et plusieurs pièces de théâtre plus tard, il fait ses débuts devant les caméras dans Un Tramway nommé désir, sous la direction d’Elia Kazan. Le résultat est retentissant : l’acteur, moulé dans son tee-shirt blanc, devient instantanément un sex-symbol (homo et hétéro). Il poursuit sa collaboration avec Kazan en tournant coup sur coup dans Viva Zapata ! et surtout Sur les quais, pour lequel il reçoit l’Oscar et le Prix d’interprétation à Cannes. En 1953, son personnage de L’Equipée Sauvage, tout de cuir vêtu, renforce encore son statut d’icône générationnelle. Il s’illustre ensuite dans différents registres comme le péplum (Jules Cesar) ou la comédie musicale (Blanches Colombes et vilains messieurs). Brando est au sommet, adulé par les foules et courtisé par les producteurs.

La désaffection du public

Les années 1960 seront celles des revers. Marlon Brando prend des risques artistiques. Il s’essaye à la réalisation avec La Vengeance aux deux visages, s’engage dans des films polémiques (La Poursuite Impitoyable et Reflet dans un œil d’or), essuie des échecs financiers dans de grosses productions (Les Révoltés du Bounty)… De plus en plus caractériel, il effraie réalisateurs et financiers et devient persona non grata sur les plateaux de tournage. Côté vie privée, Brando embrasse la cause indienne et la défend avec une sincérité sans faille. Plus que jamais, l’acteur semble se lasser d’Hollywood et de ses sunlights.

Retour en force

Sa résurrection intervient en 1972. Venu incognito passer des auditions pour le rôle-titre du Parrain, Marlon Brando stupéfie l’assistance. Francis Ford Coppola, le réalisateur, le choisit : il sera Don Corleone, le vieil empereur de la pègre italo-new-yorkaise. On connaît la suite : immense succès critique et public, pluie de récompenses (second Oscar pour Brando) et début d’une saga de légende. Marlon Brando trouve un second souffle. Bertolucci fait appel à son sex-appeal pour le sulfureux Dernier Tango à Paris et Coppola lui confie le rôle halluciné du Colonel Kurtz dans Apocalypse Now. Deux prestations inoubliables. Pour le comédien, c’est aussi l’époque des petits rôles aux cachets exorbitants (4 millions de dollars pour faire la voix du père de Superman !). Avec cet argent, il se retire sur une île du Pacifique achetée en 1965.

Triste épilogue

La fin de sa carrière prend des allures de tragédie grecque. Sa fille, Cheyenne, se suicide en 1995, minée par le meurtre de son amant perpétré en 1990 par son propre frère, Christian Brando. Désespéré, Marlon Brando dépense sa fortune en procès sordides et retourne devant les caméras pour éponger les dettes. Le voilà obligé de cachetonner dans des productions sans envergure (Premiers pas dans la mafia), voir dans des films médiocres (L’Ile du Dr Moreau). A sauver : sa remarquable prestation dans The Brave, première réalisation de son ami Johnny Depp. Marlon Brando décèdera le 1er juillet 2004 à Los Angeles, bien loin de son île polynésienne. Il laisse derrière lui une carrière hors du commun, émaillée de nombreux chefs-d’œuvre et de personnages entrés dans l’histoire.

Marlon Brando : dates clés

3 avril 1924 : Naissance de Marlon BrandoMarlon Brando Jr est né le 3 avril 1924 dans une famille modeste du Nebraska. Il est le cadet de trois enfants. 3 décembre 1947 : Première de « Un Tramway nommé Désir »La pièce de Tennessee Williams, « A streetcar named desire » (Un Tramway nommé désir), est jouée pour la première fois à Broadway sous la direction d’Elia Kazan. Dans le rôle principal, Marlon Brando fait un tabac. Au moment de l’adapter au cinéma en 1951, Elia Kazan fera de nouveau appel à Marlon Brando. Trop sexuellement explicite, le film provoquera un scandale à sa sortie.27 mars 1973 : Brando refuse l’OscarPour la deuxième fois de sa carrière Marlon Brando reçoit l’Oscar d’interprétation pour son rôle dans « Le Parrain » de Francis Ford Coppola. L’acteur refuse de se rendre à Hollywood pour recevoir son prix et envoie en son nom une jeune indienne Apache nommée Petite Plume. Elle annoncera devant le tout-Hollywood que Brando « refuse cet honneur à cause du traitement réservé aux indiens dans les films, à la télévision et à Wounded Knee. » Depuis le début du mois, la ville de Wounded Knee dans le Dakota du Sud est occupée par des Sioux qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie dans les réserves. 23 février 1991 : Christian Brando est condamné pour le meurtre de l’amant de sa demi-soeur.Christian Brando, le fils de l’acteur, est condamné à 10 ans de prison pour l’assassinat, un an plus tôt, de Dag Drollet, le petit ami de sa demi-soeur Cheyenne Brando. Celle-ci était enceinte de la victime. Christian Brando sera libéré en 1996.16 avril 1995 : Suicide de la fille de Marlon Brando, Cheyenne BrandoCheyenne Brando, la fille de l’acteur, ne s’est jamais remise du meurtre de son petit ami par Christian Brando, son demi-frère. Désespérée, elle se suicide chez sa mère à Tahiti par absorption de médicaments. 1 juillet 2004 : Mort de Marlon BrandoMarlon Brando décède à Los Angeles après une fin de carrière difficile (peu de rôles marquants).

Filmographie de Marlon Brando

2008Jules César Rôle: Marc Antoine 2005Superman returns Rôle: Jor-El 2005The Brave 2001The Score 1998Free Money 1996L’Ile du Dr. Moreau 1995Don Juan DeMarco 1992Christophe Colomb : la découverte 1992Blanches Colombes et Vilains Messieurs Rôle: Sky Masterson 1990Premiers pas dans la mafia 1989Une saison blanche et sèche Rôle: Ian McKenzie 1981La Formule 1979Apocalypse Now Rôle: le colonel Kurtz 1979Apocalypse Now Redux Rôle: le colonel Kurz 1978Superman Rôle: Jor-El 1976Missouri Breaks 1976Missouri Breaks Rôle: Lee Clayton 1975Le Corrupteur Rôle: Peter Quint 1974La Dernière Corvée 1972Le Parrain Rôle: Don Corleone 1972Le Dernier Tango à Paris Rôle: Paul 1971Le Corrupteur 1968Candy 1968La Nuit du lendemain 1968Queimada Rôle: sir William Walker 1967Reflet dans un &#339il d’or, copie dorée 1967La Comtesse de Hong Kong 1966L’Homme de la Sierra 1966La Poursuite impitoyable Rôle: le shérif Calder 1965Morituri 1965La Comtesse de Hongkong Rôle: Ogden 1963Le Vilain Américain 1961La Vengeance aux deux visages Réalisateur 1961One-Eyed Jacks Réalisateur 1961Les Révoltés du Bounty Rôle: Fletcher Christian 1959L’Homme à la peau de serpent Rôle: Val Xavier 1958Le Bal des maudits 1957Sayonara 1956La Petite maison de thé 1955Blanches Colombes et Vilains Messieurs 1954Sur les quais Rôle: Terry Malloy 1954Desirée 1953L’Equipée sauvage Rôle: Johnny 1953Jules César Rôle: Marc Antoine 1952Viva Zapata ! Rôle: Emiliano Zapata 1952Un tramway nommé désir Rôle: Stanley Kowalski 1950C’étaient des hommes