Douche : 6 objets qui peuvent vous rendre malade !

Vos habitudes sous la douche peuvent mettre à mal votre santé. Voici les six objets dont il faut vous méfier.

 

L’éponge en fibres naturelles

Bâptisée « loofah », l’éponge en fibres naturelles gomme la peau et la rend plus douce. Elle fait ainsi se sentir plus belle… mais à quel prix ? Une étude publiée en 1994 dans le Journal of Clinical Microbiology a montré que cette éponge pouvait héberger plusieurs bactéries. Pour cause, si elle est hygiénique à l’achat, elle devient un foyer bactérien idéal dans la chaleur humide de la salle de bain. Le mieux, si vous voulez l’utiliser est de bien l’essorer et la sécher après chaque utilisation. La changer régulièrement est aussi vivement conseillé.

 

Le rideau de douche

Il habille joliment votre salle de bain, super ! Mais dans quel état se trouve votre rideau de douche ? Regardez bien, surtout dans le bas. Est-il toujours aussi blanc qu’au départ ? Probablement que non. A force d’être laissé contre les bords de la baignoire, encore mouillé et imprégné de savon, il a jauni voire pire, il présente des traces de moisissures. Un conseil : couper le rideau de douche pour qu’il ne trempe pas trop dans la baignoire, le secouer puis le sortir de la baignoire après chaque douche pour qu’il sèche à l’extérieur, le passer en machine (s’il s’agit d’un rideau en tissu, non en plastique, ce qui est mieux !) et ne pas le laisser plié mais au contraire l’ouvrir pour qu’il sèche bien avant la prochaine utilisation. Enfin, changez-en régulièrement : 1 an maximum.

 

Le gant de toilette

Laissé à l’abandon sur le rebord de votre lavabo ou de votre baignoire, le gant de toilette est un nid à microbes parfait. Absence d’air, humidité et chaleur y favorisent la prolifération microbienne. Un bon conseil : oubliez-le définitivement ou alors lavez-le TRES régulièrement !

 

La fleur de douche

Douce, agréable sur la peau, la fleur de douche est l’accessoire irremplaçable des salles de bain de filles. Mais elle peut aussi devenir une ennemie quand elle n’est pas assez chouchoutée. Tout comme les gants de toilette, les fleurs de douche peuvent être de vrais nids à bactéries. Le mieux c’est de bien les rincer après chaque utilisation, de les faire bien sécher et de les changer tous les 1 à 2 mois.

 

La serviette de toilette

Bien sûr, la serviette de toilette est indispensable à la sortie de la douche. Mais vérifiez bien : dans quel état est-elle ? A-t-elle séchée sur le sèche-serviette ou en boule sur le sol ? Est-elle encore mouillée ? Si oui, elle est très certainement chargée en mauvaises bactéries. Enfin, depuis combien de temps n’est-elle pas passée en machine ?

Rappel : Une serviette de toilette ne se prête pas, elle doit être bien séchée avant la prochaine utilisation et lavée une fois par semaine.

 

La pomme de douche

La pomme de douche est un lieu idéal de développement de germes en tout genres. Une étude a montré récemment qu’elle pourrait participer à la transmission de la maladie de Crohn. Une autre menée aux Etats-Unis a souligné que le niveau de microbactérium avium, bactérie à l’origine de certaines infections pulmonaires, pouvait être 100 fois plus élevé dans les pommes de douche que dans les autres robinets de la maison. Le mieux est de la désinfecter une fois par semaine et de laisser couler l’eau chaude un moment à puissance maximum avant de s’en servir, quand elle n’a pas été ouverte depuis longtemps.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s