Loana se rêve en Marylin, pose nue et revient sur sa vie chaotique

Loana en couverture d'Entrevue

Première grande star de la télé-réalité française, Loana, figure mythique de Loft Story, est propulsée au rang d’égérie pour les 20 ans du magazine Entrevue.

Personnage complexe, femme-enfant fragile, Loana, 34 ans, a, depuis sa révélation dans le Loft, connu la gloire mais surtout l’enfer (drogue, séquestration, tentatives de suicide…). Pour l’anniversaire du magazine, la star s’est rêvée en Marylin Monroe, posant presque nue, des clichés qui ne sont pas sans nous rappeler les célèbres séries de photos signées Douglas Kirkland ou Bert Stern de la star de Certains l’aiment chaud. Mise à nue, Loana se livre sans tabou et revient sur son parcours chaotique.

Notre Loana se reconnaît en Marylin, dont elle partage les faiblesses : « C’est une icône, une femme très entourée et très seule à la fois, avec des tentatives de suicide et une mort prématurée. » Loana est fière de pouvoir rendre hommage à une femme qu’elle admire, dont elle comprend les souffrances, la solitude.

Mais Loana est une battante, une femme forte. 2012 est l’année de sa renaissance. Après une neuvième tentative de suicide en janvier dernier, qui n’était pas un appel à l’aide mais bien une envie d’en finir, Loana a pris conscience de la valeur, du goût de la vie. Elle se souvient : « J’ai été tenue en vie artificiellement durant trois jours. A mon réveil, j’ai vu une femme dans le même état que moi. Ça m’a fait un choc. » Depuis ce jour, Loana est une nouvelle femme. « Depuis, la vie me paraît différente… », poursuit-elle.

Après sa sortie de Loft Story en 2001, Loana a connu la gloire instantanée, a enchaîné les projets, un livre, un single… Aujourd’hui, avec le recul, elle reconnaît avoir été terriblement mal entourée et n’a plus que deux ou trois personnes à ses côtés. « Longtemps j’ai cru que la vie était belle, que j’avais plein d’amis… Jusqu’à ce que je me retrouve enfermée et séquestrée durant plus d’un an », se souvient-elle. Elle se rappelle en effet cette terrible épreuve qui l’a fait chuter peu à peu : « Mon compagnon m’a emprisonnée dans notre appartement en prenant tous les jours mes clés et mon téléphone » (…) L’appart était insonorisé. A l’époque, je me suis fait battre, j’ai fini avec un traumatisme crânien, j’ai pris de la drogue, des médicaments… » La descente aux enfers a commencé : comptes bancaires vidés, drogue, alcoolisme, isolement, tentatives de suicide… Loana touche le fond.

Mais aidée par sa mère et surtout par son meilleur ami Eryl Prayer, Loana renaît de ses cendres, après sa neuvième tentative en janvier dernier, véritable électrochoc pour la star. Depuis, elle a repris le chemin des studios et est chroniqueuse pour Les Anges de la télé-réalité. « C’est devenu une seconde famille. Aujourd’hui, je reprends goût à la vie », explique Loana qui se sent bien chez NRJ12.

Qu’on se le dise, l’ex-star du Loft a des choses à dire. Tout au long de l’interview, l’ancienne bimbo devenue femme fait preuve d’une grande force. A la fois femme mature et enfant, Loana semble avoir connu tous les drames de la vie, mais ne se plaint jamais. Elle n’a d’ailleurs aucun regret, « à part ces quelques années avec son ex-compagnon », même si elle poursuit :« Je m’en suis sortie. »

Elle conclut : « Ce n’est pas une vie facile non plus, mais ça va. Malgré tout, je pense que j’ai une bonne étoile… »

Interview à retrouver dans Entrevue (numéro spécial 20 ans)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.